Le classement erroné de mails en spams représente un manque à gagner de 1,7 milliard d’euros par an pour les entreprises françaises

Partager

"Bonjour, je me permets de vous contacter car je m’étonne de ne pas avoir reçu de réponse de votre part au mail que je vous ai envoyé il y a quelques jours…" Un mail ? Il y a quelques jours ? Une rapide recherche et le message en question est localisé. Il avait abusivement été considéré comme spam par un fournisseur d’accès, un service webmail ou un logiciel antispam. Ipso facto le mail avait été classé et traité comme indésirable. Outre que ce traitement fait, au final, perdre du temps, il fait aussi perdre de l’argent aux entreprises. Mailjet, un spécialiste de l’e-mailing et de la délivrabilité estime que le manque à gagner subit chaque année par les sociétés françaises atteint 1,7 milliard d’euros. Au niveau mondial, il serait de 106 milliards d’euros.

Luis Ivars

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS