Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le cloud gaming fait converger fabricants de consoles et fournisseurs d'accès à internet

Sony a dévoilé au CES de Las Vegas PlayStation Now, son service de "cloud gaming", qui permet d'accéder à des jeux PS3 sur différents supports de la marque. Une révolution du jeu vidéo dématérialisé à laquelle les opérateurs télécoms veulent aussi prendre part, comme le montre l'investissement d'Orange dans l'un des leaders mondiaux de la diffusion des jeux en streaming.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le cloud gaming fait converger fabricants de consoles et fournisseurs d'accès à internet
Le cloud gaming fait converger fabricants de consoles et fournisseurs d'accès à internet © Sony

Du fabricant de consoles au fournisseur d'accès à internet, tous les acteurs du numérique veulent avoir leur part du juteux gâteau que représente le marché du jeu vidéo.

Offensives dans le jeu en streaming

Quand Sony annonce le lancement du service PlayStation Now, qui permet d'accéder à des jeux PS3 sur différents supports de la marque (consoles de salon et portables, tablettes...) sans avoir à les télécharger ou à les installer, Orange confie avoir acquis une participation minoritaire dans Gcluster, l'un des leaders mondiaux de la diffusion des jeux en streaming.

Leur point de convergence ? Le "cloud gaming", ou jeu vidéo à la demande. Cette technologie permet de jouer en utilisant la puissance de calcul de serveurs distants. La console ou la box internet ne joue alors plus qu'un rôle de récepteur. Et à en croire les investissements des grands groupes, l'avenir du jeu vidéo est donc dans le streaming.

La présentation en février 2013 de la PlayStation 4, dernière console de salon de Sony, augurait déjà de ce tournant. En juillet 2012, le japonais s'était donné les moyens de doter sa machine d'une offre de jeux en streaming en rachetant pour 380 millions de dollars le groupe américain Gaikai, spécialisé dans le cloud gaming.

Nouvelle source de revenus

Si Sony n'a pas encore donné de détails sur l'offre qui sera proposée aux utilisateurs, le cloud gaming devrait s'imposer comme une nouvelle source de revenus au moment où les jeux en ligne et sur mobiles tirent la croissance du secteur et où les acteurs traditionnels sont à la recherche d'un nouveau modèle.

Même chose pour les opérateurs, qui connaissent actuellement un profond bouleversement du marché des télécoms. "Le cloud-gaming représente une opportunité majeure pour Orange de valoriser ses réseaux très haut débit, fibre et 4G, en offrant à ses clients une expérience de jeux vidéo innovante sur tous les écrans, TV, PC, tablettes et smartphones", indique l'opérateur dans son communiqué annoncant sa prise de participation dans Gcluster.

Pour contrer un opérateur low cost comme Free, les principaux fournisseurs d'accès français proposent tous désormais du cloud gaming dans leurs abonnemements et comptent sur ce service pour renforcer l'attractivité de leur offres.

Elodie Vallerey et Julien Bonnet

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale