Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le département de l'Essonne s'associe à Karos pour tester le covoiturage courte distance

Le conseil départemental de l’Essonne va financer 50 000 trajets de court-voiturage opérés via l’application Karos dans le cadre d’une expérimentation  d’éco-mobilité inédite en France.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le département de l'Essonne s'associe à Karos pour tester le covoiturage courte distance
Le département de l'Essonne s'associe à Karos pour tester le covoiturage courte distance © Karos

A partir d’aujourd’hui, mardi 18 avril et jusqu’au 30 juin, les habitants de l’Essonne vont pouvoir expérimenter gratuitement la solution du court-voiturage grâce à un partenariat inédit entre le Conseil Départemental de l’Essonne et la plateforme Karos, spécialiste du covoiturage courte distance. Au terme de l’accord entre les deux partenaires, le Conseil Départemental va consacrer 100 000 euros pour prendre en charge les frais de 50 000 trajets effectués par des Essonniens et des agents du Département via l’application Karos. C’est la première opération d’une telle envergure en France.


"La mobilité durable est un enjeu fort pour le département comme en témoigne notre plan d’action éco-mobilités pour 2017-2021. Le court-voiturage constitue aujourd’hui le levier le plus crédible pour la favoriser. Nous portons l’idée que les pouvoirs publics doivent s’engager pour encourager et développer cette pratique qui bénéficie à chacun de nos concitoyens", explique François Durovray, Président du Conseil Départemental de l’Essonne.


En Essonne, 59 % des déplacements se font en voiture. 78 % d’entre eux s’effectuent à l’intérieur du département pour de courtes distances, tandis que le taux d’occupation moyen des véhicules n’est que de 1,1 personne précise un communiqué de Karos et du Conseil Départemental.

 

 

Découvrez notre dossier "Les 70 start-up françaises de la mobilité"

 


Selon Karos, son application mobile lancée en 2015 a convaincu plus de 45 000 utilisateurs qui proposent 1 100 000 km à parcourir chaque jour. "C’est la première fois que les pouvoirs publics décident de subventionner le court-voiturage au même titre que les transports en commun traditionnels, tels que le métro ou le bus. Et nous sommes très heureux de faire partie de cette initiative. Sa gratuité pendant près de trois mois combinée à la souplesse de notre application parfaitement adaptée à un usage quotidien, doit leur permettre de découvrir les avantages du court-voiturage sans contrainte", déclare Olivier Binet, co-fondateur de Karos.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale