Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le développement de projets digitaux entraîne un nouveau besoin : l’expertise technique digitale

Tribune Le CDO a été l'objet de toutes les attentions il y a quelques années. Et si le vrai agent du changement était son petit cousin à une lettre près : le chief technological officer (CTO). C'est la thèse que défend Julien Tinel, directeur Marketing & Digital à temps partagé chez Référence DMD. Dans cette tribune, il explique pourquoi. 
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le développement de projets digitaux entraîne un nouveau besoin : l’expertise technique digitale
Pour se numériser, il faut avoir un professionnel qui puisse penser la technique.

La mise en place de nouveaux produits et services intégrant le digital modifie les périmètres à la fois informatiques et marketing des entreprises. Cette digitalisation implique souvent de nouveaux modèles de commercialisation et la mise en œuvre de nouveaux outils technologiques, souvent peu maîtrisés par les équipes en place. Pour être menée à bien, la digitalisation demande donc une approche stratégique qui intègre à la fois la dimension marketing ET technique.

 

UN MAILLON CLÉ

Pour ce faire, il devient nécessaire aux PME et aux  ETI d’accéder à des ressources pointues, pour définir les stratégies marketing et technologiques permettant de conduire une transformation digitale fiable, optimisée et durable. Si la brique marketing est de mieux en mieux identifiée et traitée par les entreprises françaises, l’aspect stratégique du volet technique peine encore à se mettre en place devant la difficulté d’accès à ces profils très spécifiques.

 

Le métier de CTO ou Direction Technique Digitale, devenu un maillon clé du digital, est en plein essor. En France, les profils technologiques expérimentés sont particulièrement recherchés, notamment par les nouvelles entreprises du numérique ou les grands groupes. Du fait de cette concurrence, la majorité des PME françaises n’ont pas les moyens de se doter d’un CTO à temps plein. Pour autant, elles font face aux mêmes enjeux digitaux que les plus grands groupes. Le pilotage de l’innovation, l’optimisation des ressources de développement et la levée des freins techniques étant maintenant des facteurs clés de leur croissance.

 

DES COMPÉTENCES TECHNIQUES ET MANAGÉRIALES

Les Directeurs Techniques Digitaux (CTO) interviennent notamment pour optimiser, développer et sécuriser les outils de production et de commercialisation. Ils alignent l’outil digital à la stratégie business, lèvent les blocages techniques et pilotent les projets complexes. Ces interventions visent à lever les freins, sécuriser les investissements et accélérer la croissance.
 

Concrètement, cela va du choix techno pour un projet web au re-développement complet d’une solution logicielle vers du SAAS, la sécurisation d’une migration complexe ou encore la mise en place de POC... Le CTO manage également les équipes de développement pour délivrer plus vite, les faire monter en compétence et optimiser les coûts.Toutes les entreprises disposant d’une équipe de développement ou s’appuyant sur des prestataires externes peuvent tirer profit d’un CTO. Tout nouveau projet de digitalisation peut aussi nécessiter un CTO, comme par exemple digitaliser le parcours client ou se lancer dans le e-commerce.

 

Julien Tinel, Directeur Marketing & Digital à temps partagé chez Référence DMD
 

Les avis d'experts sont publiés sous la responsabilité de leurs auteurs et n'engagent en rien la rédaction de L'Usine Digitale

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media