Le drone capable de vous filmer partout enflamme Kickstarter

Un drone se déplacant de manière autonome et capable de suivre son utilisateur pour le filmer en continu, c'est ce que propose Hexo+, un engin développé par Squadrone System, une entreprise basée à Grenoble. Sa campagne de financement sur Kickstarter a connu un démarrage canon. Lancée le 16 juin, elle a déjà récolté plus de 500 000 dollars en moins de 48h, dépassant déjà de dix fois son objectif initial.

Partager
Le drone capable de vous filmer partout enflamme Kickstarter

Le "Made in France", nouvelle tendance sur Kickstarter. Après le succès des Lillois de Giroptic avec la première caméra 360° full HD, c'est au tour d'un nouveau concept de drone développé par les Grenoblois de Squadrone System d'affoler les compteurs du site américain de référence pour le financement participatif.

"Hexo+ est un drone intelligent capable de vous suivre et de vous filmer de manière autonome", présente la start-up sur la page de son projet Kickstarter. Grâce à une application disponible sur smartphone, l'utilisateur peut en effet programmer l'appareil - équipé d'un GPS et de capteurs - pour qu'il le suive dans son activité.

Une idée originale, entre les célèbres GoPro et les drones caméras. Hexo+ utilise d'ailleurs un modèle de la société californienne pour réaliser ses prises de vue. Pour se faire connaître, Squadrone System a également repris une des recettes marketing à l'origine du phénoménal succès de GoPro : des ambassadeurs, sportifs de l'extrême, testent l'appareil et réalisent ainsi les premiers films permettant au grand public de découvrir tout le potentiel du produit.

Une formule gagnante : moins de 48 heures après son lancement le 16 juin 2014, la campagne de financement lancée sur Kickstarter a en effet déjà permis à Squadrone System de lever plus de 500 000 dollars, soit dix fois l'objectif que s'était fixé la start-up grenobloise. L'opération se poursuit encore jusqu'au 15 juillet, de quoi nourrir l'espoir de battre le record de fonds levés par un projet français sur Kickstarter, actuellement détenu par le boîtier Lima avec 1,2 million de dollars.

L'incontournable Kickstarter

Son patron, Antoine Level ne regrette donc pas d'avoir choisi Kickstarter pour financer ce projet tricolore. "En 2013, 3 millions de personnes venant de 214 pays différents ont apporté des financements à hauteur de 480 millions de dollars à près de 20 000 projets différents", souligne-t-il dans un communiqué. Pour lui, "le choix de Kickstarter est naturel : la puissance de la marque nous garantit l'accès à une audience très puissante, et nous permet de rapidement valider une vraie traction marché sur plusieurs géographies. Le caractère international de cette plate-forme nous donne la meilleure préparation pour de futures levées de fonds".

Le site américain apparaît ainsi incontournable. Mais la réforme du financement participatif en France présentée en février dernier et la volonté de l'ex-ministre de l'Economie numérique, Fleur Pellerin, de faire de la France "une plate-forme avancée du crowdfunding en Europe", pourait changer la donne. En attendant, le drone de Squadrone System vole vers un succès assuré, les derniers tests et le démarrage de la production sont prévus pour début 2015.

Julien Bonnet

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS