Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le drone Ingenuity de la Nasa réussit son premier vol sur Mars

Ce drone est arrivé sur Mars rattaché au rover Perseverance. Son objectif réussi : réaliser un premier vol sur cette planète dont la gravité est plus faible que celle de la Terre et la densité de l'atmosphère équivalente à seulement 1% de celle de la Terre.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le drone Ingenuity de la Nasa réussit son premier vol sur Mars
Une photo prise par le mini-hélicoptère Ingenuity lors de son premier vol sur Mars. © NASA/JPL-Caltech

Un premier vol historique a été réalisé sur Mars. Le mini-hélicoptère Ingenuity a réalisé avec succès ce lundi 19 avril 2021 un premier vol sur la planète Rouge, rapporte le Jet Propulsion Labs (JPL) de la Nasa qui supervise ces opérations.

Le vol sur Mars est une véritable prouesse puisque cette planète a une gravité plus faible que celle de la Terre (environ un tiers de celle de la Terre) et une atmosphère avec une densité équivalente à seulement 1% de celle de la Terre. La pression atmosphérique rend compliqué les vols et nécessite que l'appareil soit léger.

Un vol de 39,1 secondes
Arrivé sur Mars rattaché au rover Perseverance, le drone Ingenuity avait pour objectif de parvenir à réaliser un premier vol sur cette planète. C'est désormais chose faite. Ingenuity s'est élevé à 3 mètres au-dessus du sol, son altitude maximale prescrite pour ce premier essai, et s'est maintenu 30 secondes dans les airs. Il a ensuite entamé sa descente afin de regagner le sol martien. En tout, son vol a duré 39,1 secondes. Ingenuity a transmis les données relatives à son vol, dont les clichés réalisés, à la Nasa via le rover Perseverance. D'autres données doivent encore être récupérées par les équipes de la Nasa.

Ce mini-hélicoptère ne contient aucun instrument de mesure pour la science. Il se recharge seul à l'énergie solaire, dispose d'un système de communication sans fil et il est équipé d'ordinateurs, de capteurs pour faciliter sa navigation et de deux caméras (une en couleur et une en noir et blanc). L'ensemble de ces composants ont été miniaturisés au maximum pour que l'appareil pèse un total d'1,8 kg et puisse décoller. Il a une hauteur de 0,49 centimètres et dispose de deux hélices, d'une envergure maximale d'1,2 mètre, et tournant à 2 400 tours par minute.

L'open source à l'aide de ce premier vol historique
Le drone a réalisé ce premier vol de façon autonome. Une nécessité en raison des délais de transmission beaucoup trop longs pour pouvoir contrôler l'appareil depuis la Terre. Ingenuity a donc été équipé de systèmes de guidage, de navigation et de contrôle. Qualcomm a notamment participé à la fabrication d'Ingenuity puisqu'il est équipé de sa puce Qualcomm Flight basée sur un Snapdragon 801.

Côté logiciel, le JPL s'est tourné vers l'open source et des développeurs du monde entier ont pu aider au développement d'Ingenuity. GitHub affirme avoir identifié près de 12 000 développeurs ayant contribué au logiciel open source utilisé pour Ingenuity. Un second vol test est prévu le 22 avril pour ce petit drone. En cas de succès, le JPL étudiera la meilleure façon de poursuivre ces vols.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.