Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le fabricant de machines Cincinnati Inc. veut imprimer en 3D 500 fois plus vite qu'aujourd'hui

Un partenariat entre un laboratoire national américain et l'entreprise Cincinnati Inc. devrait permettre de créer un prototype d'imprimante 3D jusqu'à 500 fois plus rapide que les technologies actuelles.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le fabricant de machines Cincinnati Inc. veut imprimer en 3D 500 fois plus vite qu'aujourd'hui
Signature de l'accord. De gauche à droite : David Danielson, du Département de l'énergie, Johnny Moore, d'ORNL, Andrew Jamison, PDG de CINCINNATI Inc. et le politicien Chuck Fleischmann. © ORNL

Jusqu'à présent cantonnée à des objets de petite taille, l'impression 3D passe à la vitesse supérieure. Le laboratoire ORNL du département américain de l'Energie, s'est associé à l'entreprise américaine Cincinnati Inc., pour réaliser un prototype d'imprimante 3D, 200 à 500 fois plus rapide. Il devrait permettre d'imprimer des objets en polymère jusqu'à 10 fois plus large qu'actuellement. La société spécialisée dans le design et la fabrication de systèmes de production à grande échelle et le laboratoire publique souhaitent mettre en place un processus industriel qui permette par cette rapidité accrue une production à plus grande échelle et à moindre coût.

Le projet a aussi pour but de stimuler la production locale aux Etats-Unis, selon l'ORNL. Cette technologie aura des applications variées dans des domaines comme l'automobile, l'aérospatial, l'électroménager et la robotique, entre autres.

Impact dans le monde réel

Les deux partenaires vont commencer par intégrer la technologie de fabrication additive au modèle de la machine laser fabriquée par Cincinnati Inc.. Selon le communiqué, l'équipe de recherche a ensuite prévu d'intégrer "un outil de découpe à grande vitesse, un mécanisme d'alimentation en pellets et un logiciel de contrôle dans le système de portique, afin d'ajouter de nouvelles capacités à la machine".

"Le département de l'Energie et son laboratoire national établissent des partenariats avec le secteur privé afin de renforcer les systèmes de fabrication avancés et de stimuler l'innovation", explique David Danielson, l'assistant secrétaire du département de l'Energie pour l'efficacité énergétique et l'énergie renouvelable.

Le directeur de l'ORNL a par ailleurs mis en avant l'importance pour le laboratoire de collaborer avec l'industrie, afin d'avoir un impact dans le monde réel.

Nora Poggi

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media