Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le fabricant de parfums Givaudan s'empare de la start-up française Myrissi

Givaudan, entreprise suisse qui fournit des parfums pour produits d’hygiène, de ménage et de lessive, ainsi que des parfums de prestige, s'empare de la start-up française Myrissi. Cette dernière a mis au point une boite à outils permettant de traduire tous types de parfums en couleurs et émotions et inversement.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le fabricant de parfums Givaudan s'empare de la start-up française Myrissi
Le fabricant de parfums Givaudan s'empare de la start-up française Myrissi © Myrissi

Le fabricant de parfums Givaudan a annoncé lundi 8 février 2020 vouloir racheter Myrissi. La start-up française fondée 2014 a mis au point une technologie d'intelligence artificielle capable de traduire des parfums en motifs colorés et en émotions. Une technologie tournée vers des finalités marketing qui intéressent Givaudan. Les détails financiers ne sont pas précisés, mais Givaudan espère finaliser la transaction au premier trimestre 2021.

Base de données de plus de 25 000 tests
Myrissi a modélisé le lien entre couleurs, émotions et parfum à l'aide d'une base de données de plus de 25 000 tests réalisés auprès de consommateurs. La jeune pousse explique proposer "une boite à outils permettant de traduire tous types d’odeurs, parfums ou arômes en couleurs et émotions et inversement". Cette solution permet de mettre en place des campagnes marketing faisant correspondre les odeurs avec les couleurs tout en prenant en compte la réponse émotionnelle du consommateur final. Ou à l'inverse, Myrissi peut aussi aider à développer un parfum répondant à un visuel précis.

Givaudan renforcer son accompagnement
"L’acquisition de Myrissi s’inscrit parfaitement dans la stratégie à long terme de Givaudan Parfums et Beauté ; son expertise en matière d’intelligence artificielle nous aidera à proposer à nos clients de nouvelles approches narratives visuelles et verbales des consommateurs", explique Maurizio Volpi, président de la division Parfums et Beauté de Givaudan.

Une approche d'autant plus importante que l'e-commerce connait un véritable boom. Le Suisse, qui fournit des parfums à des clients pour des produits d’hygiène, ménagers et de lessive, ainsi que des parfums de prestige, souhaite aider ses clients à "évoquer la senteur de leurs produits de la manière la plus inspirante possible, afin d’aider les consommateurs à choisir le produit correspondant le plus à leurs préférences", ajoute-t-il.

Avec cette acquisition, Givaudan va aussi renforcer ses compétences dans le domaine de l'intelligence artificielle. Les intéressés ne précisent pas si l'ensemble des employés de Myrissi sont repris par Givaudan.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.