Le fonds Andreessen Horowitz va miser 4,5 milliards de dollars de plus sur le "web3"

Le VC américain annonce le closing d'un quatrième véhicule dédié aux cryptomonnaies et à la blockchain. Malgré le contexte, peu favorable, a16z ne doute pas que l'avenir du web se jouera dans le secteur.

Partager
Le fonds Andreessen Horowitz va miser 4,5 milliards de dollars de plus sur le

Rien n'aura raison de la foi du fonds américain Andreessen Horowitz dans les cryptomonnaies et la blockchain. Ni le dégonflement de la bulle des valeurs tech, ni le reflux du cours du bitcoin, ni la mise à mort du stablecoin Terra. Il vient d'annoncer le closing d'un nouveau fonds de 4,5 milliards de dollars dédié au secteur, dont le tiers sera consacré à des opérations d'amorçage.

Son dernier fonds en la matière, le Crypto Fund 3, était doté de 2,2 milliards de dollars. Andreessen double donc la mise. "La taille de notre nouveau fonds est à l'aune de notre degré d'enthousiasme pour ce secteur et de la confiance que nous y plaçons", a expliqué Arianna Simpson, associée chez a16z, à TechCrunch. En tout, le fonds a levé 7,6 milliards de dollars pour l'ensemble de ses véhicules d'investissement dans les cryptomonnaies, qui emploient 60 personnes.

"L'âge d'or du web3"

Crypto Fund 4 sera dirigé par Chris Dixon, le monsieur "web3" de a16z. Kathryn Haun, qui était avec lui à la manœuvre et siège notamment au conseil d'administration d'OpenSea et Coinbase, est partie pour lancer son propre fonds d'investissement dans la crypto, qui a bouclé un financement de 1,5 milliard de dollars.

"Nous croyons que nous entrons dans l'âge d'or du web3. Les blockchains programmables sont suffisamment avancées, et un éventail d'applis diverses a atteint plusieurs dizaines de millions d'utilisateurs. Plus important encore, une vague massive de talents de premier ordre est entrée dans le web ces dernières années. Ils sont brillants, passionnés, et veulent créer un internet meilleur", déclare Chris Dixon dans un billet posté sur son site.

Chris Dixon, le pape de la crypto

Andreessen Horowitz investit dans le domaine depuis 2013. Il dispose notamment de parts dans Avalanche, Coinbase, DapperLabs, OpenSea, Sky Mavis, Solana, Uniswap et Yuga Labs. Chris Dixon, arrivé chez a16z en 2012, a gagné ses galons de VC grâce à ses paris dans le secteur. Il a misé sur Coinbase dès 2013, ce qui lui a rapporté assez de plus-value pour financer tout le reste. "Je pense que dans 10 ans, tout le monde le considérera comme le plus grand investisseur de sa génération", a notamment déclaré Ben Horowitz au magazine Forbes.

Une telle réputation dans le monde du capital-risque a un avantage, celui de provoquer des prophéties auto-réalisatrices. Cependant, les chiffres parlent pour lui. Selon Forbes, le retour sur investissement des opérations d'a16z dans le secteur (plus-values réalisées et non réalisées) atteignait un multiple supérieur à 17 fin 2021. Sans aucun doute, Chris Dixon est aujourd'hui le pape de la crypto.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS