Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le franc-comtois PMH (ex-Parisot) se lance dans le kit high-tech

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le franc-comtois PMH (ex-Parisot) se lance dans le kit high-tech
Le franc-comtois PMH (ex-Parisot) se lance dans le kit high-tech

PMH (ex-Parisot) revient du salon du meuble de Cologne, qui s’est tenu du 19 au 25 janvier, où il a dévoilé une gamme de produits innovants adaptés aux modes de vie hyperconnectés. L’entreprise franc-comtoise veut dépoussiérer un secteur du meuble traditionnel à la peine. Elle a présenté un lit vidéo digital. Premier lit d’enfant avec paroi TV intégrée, celui-ci répond aux nouveaux usages des jeunes. D’après une étude Ipsos, ils sont 45 %, âgés de 13 à 19 ans, à détenir une télévision personnelle et 63 %, de 7 à 19 ans, à avoir une console de jeux. Le lit à étage est équipé d’un port USB pour recharger smartphone ou tablette. PMH a également revisité la coiffeuse avec un bar à beauté pour chambres de filles. Fini le temps des boîtes à musique et lampes à abat-jour, place au support pour smartphone et rampes d’éclairages LED.

L’ultime nouveauté s’adresse aux adeptes des loisirs créatifs. À l’heure où le "do it yourself" séduit deux tiers des Français, les designers ont imaginé un établi d’intérieur. Avec ces prototypes, l’entreprise croit en sa renaissance. Fondé en 1936 par Jacques Parisot, diplômé de l’école Boulle, le groupe, implanté à Saint-Loup-sur-Semouse (Haute-Saône), est spécialisé dans la conception et la fabrication de meubles en kit à base de panneaux de particules bois. Repris en avril 2014 par dix cadres historiques, Parisot est devenu la société PMH. En neuf mois, 8 millions d’euros ont été investis sur les trois sites de production français et le taux de productivité a gagné 5 points. PMH, qui compte deux filiales en Roumanie, emploie 1 800 personnes. L’an passé, il a réalisé 192 millions d’euros de chiffre d’affaires. Il fabrique des produits pour Conforama, But, Leroy Merlin et des sites de vente en ligne.

Lucie Thierry

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale