Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le français PlanetArt, leader mondial de l'impression mobile, lève 11,4 millions d'euros

Levée de fonds Claranova (anciennement Avanquest) fait entrer un investisseur au capital de Planet Art, l'éditeur du logiciel d'impression sur mobile FreePrints. Planet Art est désormais valorisée davantage que le groupe dont il est issu !
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le français PlanetArt, leader mondial de l'impression mobile, lève 11,4 millions d'euros
Le français PlanetArt, leader mondial de l'impression mobile, lève 11,4 millions d'euros © Planet arts

Groupe français d'édition de logiciels de bureautique grand public, Avanquest s'est tellement transformé ces dernières années qu'il a fini par changer de nom, pour devenir "Claranova". Sous l'impulsion de son PDG Pierre Cesarini, l'entreprise a pris le virage de l'internet des objets (avec une offre davantage B2B) et misé sur le mobile.

Son application FreePrints (éditée par l'entité PlanetArt) est même devenue la plus utilisée au monde pour l'impression de photos à partir d'un smartphone. Claranova a commencé en février 2016 à monétiser ce service (à l'origine gratuit) aux Etats-Unis et au Royaume-Uni  avec une fonctionnalité d'édition d'albums photos. Et ça marche, avec un chiffre d'affaires de 88,9 millions d'euros sur l'exercice 2016-2017. Planet Arts est donc en passe de devenir la poule aux œufs d'or de Claranova : l'entreprise a réalisé 68% du chiffre d'affaires du groupe en 2016-2017.

 

planet art valorisé 185 millions d'euros

Les investisseurs ont bien identifié le potentiel de cette activité. Pour preuve, Cap Investissement, family office du Groupe Riccobono, industriel dans le domaine de l'impression, fait son entrée (aux côtés d'autres "investisseurs industriels" non identifiés) au capital de Planet Art. Il acquiert 5,8% de son capital pour 11,4 millions d'euros, ce qui valorise la société d'impression sur mobile à 185 millions d'euros. La valorisation de Planet Art dépasse désormais la capitalisation boursière de sa maison-mère Claranova (168 millions d'euros au 31 août 2017).

Claranova veut désormais lancer Free Prints sur de nouveaux marchés et le décliner avec de nouveaux services payants. Le groupe avait investi 18 millions d'euros dans cette activité avant l'arrivée du nouvel actionnaire.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale