Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le franco-américain BSPK lève 7 millions de dollars pour sa plateforme de commerce relationnel

Levée de fonds La plateforme BSPK, qui propose une solution relationnelle entre boutiques de luxe et clients, souhaite accélérer son développement en Europe, Asie et aux Etats-Unis grâce à ce nouveau tour de table.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le franco-américain BSPK lève 7 millions de dollars pour sa plateforme de commerce relationnel
Le franco-américain BSPK lève 7 millions de dollars pour sa plateforme de commerce relationnel © pxhere

La start-up BSPK a annoncé le 5 octobre 2020 avoir bouclé une levée de fonds en Série A de 7 millions de dollars, menée par le fonds chinois Northern Light Venture Capital. Ce tour de table vise à financer son expansion mondiale. La jeune pousse américaine a l’intention de doubler ses équipes de R&D et d’accélérer ses investissements dans le développement de sa solution dédiée au secteur du luxe.

Une communication via SMS, Whatsapp ou WeChat
Créée en 2018 par Zornitza Stefanova, BSPK est une plateforme digitale, mobile et sociale, qui vise principalement les acteurs des grandes marques. Son objectif est de les aider à développer une "relation personnalisée et privilégiée avec tous leurs clients". Pour ce faire, elle met en relation les conseillers de vente avec les clients au travers de plusieurs canaux de communication, comme le site e-commerce de la marque, les boutiques ou à distance via le téléphone ou la vidéo en direct.

Le collaborateur a un accès immédiat et en temps réel au stock, aux visuels des produits et aux données de ventes du client et peut donc répondre aux sollicitations. Ce mode de communication "one-to-one" vise à replacer l’employé au cœur de la vente et de la relation avec le client. Il peut personnaliser l'expérience d’achat en communiquant via SMS, Whatsapp ou WeChat, partager des images ou des vidéos, planifier des rendez-vous, envoyer des messages aux clients en fonction des préférences. Une communication sur-mesure qui doit permettre d’augmenter les ventes et la fidélisation client. L’outil a également pour objectif de "responsabiliser" les vendeurs face à de nouveaux clients, des clients fidèles ou d’autres qui n’ont pas réalisé d’achat depuis un certain temps.

Garder le lien et favoriser les achats à distance
Comme bon nombre d’entreprises tech, BSPK espère être "portée" par cette période qui constitue "une opportunité incroyable pour [ses] clients d’accélérer leur transformation digitale". A l’heure où la fréquentation des boutiques est en baisse, et que les touristes internationaux se font rares à Paris, la jeune pousse espère convaincre le secteur de la nécessité pour elles de maintenir le lien avec leur clientèle, et leur taux de conversion en cette période de crise sanitaire et économique.

La société, basée à Paris et Menlo Park (Californie), explique avoir doublé ses ventes chaque année depuis sa création "et entend confirmer cette trajectoire en 2021 et au-delà". Elle opère en Europe, aux Etats-Unis et Asie.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media