Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le futur siège d’IBM à Nice

Le géant va quitter en 2015 le site historique de La Gaude (Alpes-Maritimes) pour intégrer l’immeuble The Crown dans la technopole Nice Méridia.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le futur siège d’IBM à Nice
Maquette du futur siège IBM Nice © Atelier d'architecture Chaix & Morel et associés

Le chantier de l’immeuble The Crown (11 000 mètres carrés de bureaux) du promoteur Artea a débuté dans la future technopole Nice Méridia. Il accueillera dans un an, sur 4 500 mètres carrés, les 500 ingénieurs d’IBM du site historique de La Gaude à quelques kilomètres. "Nous nous engageons à long terme à Nice", assure Fréderic Allard, directeur du site IBM Nice Sophia-Antipolis.

La compagnie souhaite s’intégrer à cet environnement urbain dans lequel cohabiteront institutions, entreprises, milieu universitaire et aussi cadre de vie. IBM avait deux alternatives : soit rester en France en déménageant de La Gaude à Nice, soit se recentrer sur Londres. La suppression de 500 postes d’ingénieurs très qualifiés un an après la disparition de Texas Instrument avec un nombre équivalent de postes d’ingénieurs supprimés aurait porté un coup sévère au secteur de la haute technologie sur Nice Sophia-Antipolis. Texas Instrument et IBM étaient locomotives du pôle de compétitivité Solutions communicantes sécurisées.

Nice Méridia : "smarter city"

A Nice Méridia , IBM devrait accentuer son activité dans l’expérimentation en matière de villes intelligentes. Car Nice Méridia veut se positionner comme une opération pilote de "smarte city", un environnement urbain dans lequel le traitement des données sous toutes ses formes permet d’optimiser les services (stationnement, circulation, éclairage, climatisation.

Michel Bovas

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media