Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le girondin AT Internet décrypte les grands comptes

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Le girondin AT Internet décrypte les grands comptes
Le girondin AT Internet décrypte les grands comptes © Ntr23 - Flickr - C.C.

Lorsqu’en 1996, Alain Llorens, un professionnel de l’immobilier, fonde AT Internet, il ne s’agit alors que d’une agence web créant des sites internet. Mais, dès 1999, il développe son premier outil de mesure d’audience, baptisé Xiti. Une longueur d’avance, qu’il a su préserver en investissant 50% de son chiffre d’affaires chaque année en R & D. Résultat : AT Internet est devenu leader européen du "web analytics" (la mesure d’audience sur la toile). La PME installée à Mérignac (Gironde), dans la banlieue bordelaise, affiche 25% de croissance par an depuis sa création.

Elle emploie 180 salariés, compte plus de 3 500 clients, et dispose de cinq filiales : en Asie du Sud-Est, au Brésil, en Angleterre, en Espagne et en Allemagne. Parmi eux, de grands noms comme Deutsche Telekom, Carrefour, Total, PriceMinister, tous les sites en gouv.fr… Comment est-elle parvenue à les convaincre alors que Google propose gratuitement ses outils d’analyse "Google fait du prêt-à-porter. Nous faisons de la haute couture", explique Mathieu Llorens, le directeur général, agrégé de lettres modernes, qui a succédé à son père à la tête d’AT Internet.

La société est capable de mesurer dans les moindres détails aussi bien l’impact d’un changement graphique sur un site que les interactions avec les réseaux sociaux. En 2012, son chiffre d’affaires a atteint 13,6 millions d’euros, soit huit fois plus qu’en 2004. "Avec le big data, nous avons encore un fort potentiel de croissance. C’est pourquoi, nous allons recruter 25 personnes d’ici à juin", annonce Mathieu Llorens. Pour analyser encore plus vite les données de ses clients, il vient d’ailleurs de lancer "speed data", un projet à 2,7 millions d’euros, financé à 50% au titre des investissements d’avenir. 

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale