Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le "Google chinois" Baidu planche aussi sur un modèle de véhicule autonome

Le directeur de l'institut de recherche Baidu, numéro un des moteurs de recherche en Chine, a confié dans une interview accordée à The Next Web que son groupe travaillait actuellement sur un concept de véhicule autonome. Mais, à la différence de son concurrent Google, cette voiture disposerait de pédales et de volant pour que le conducteur puisse à tout moment en reprendre le contrôle.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le Google chinois Baidu planche aussi sur un modèle de véhicule autonome
Le "Google chinois" Baidu planche aussi sur un modèle de véhicule autonome © Baidu

Après la "Google car", voici la "Baidu car". Le moteur de recherche numéro un en Chine développe lui aussi un concept de véhicule autonome, a confié le directeur de son institut de recherche, Kai Yu, au site The Next Web dans un article publié samedi 26 juillet. D'après ce responsable qui a notamment travaillé pour Microsoft, Siemens et NEC, les premiers prototypes devraient voir le jour en 2015.

Aider le conducteur plutôt que le remplacer

D'après Kai Yu, ce véhicule intelligent collecterait des données en temps réel pour pouvoir se déplacer de manière autonome. Mais contrairement au prototype présenté par Google quelques semaines plus tôt, pas question de renoncer aux traditionnels volants et pédales.

"Nous ne parlons pas d'un véhicule sans pilote. Je pense qu'une voiture doit aider les utilisateurs, pas les remplacer, donc nous préférons le terme de 'véhicule extrêmement autonome'", explique-t-il, ajoutant que dans le futur, la technologie doit permettre d'apporter de la liberté au conducteur, à l'instar du cheval qui s'arrêtera naturellement face à un obstacle mais que le cavalier peut diriger à tout moment.

Un pari moins osé que celui de Google

Baidu ne fait donc pas un pari aussi radical que celui de Google. L'américain anticipe en effet une évolution de la réglementation, qui ne permet actuellement pas à des véhicules "sans conducteur" de circuler sur les routes. Les prototypes 100% autonomes de Google seront d'ailleurs équipés de volant et de pédales pour pouvoir être testés en conditions réelles.

En attendant l'émergence de voitures dépourvues de contrôles manuels, le chinois se positionne donc sur ce qui représentera une étape intermédiaire et donc plus réaliste à moyen terme dans le secteur automobile, le créneau des véhicules semi-autonomes. Créneau qu'ont également choisis les nombreux constructeurs automobiles qui développent aussi des concepts de véhicules autonomes, comme Renault avec sa Next Two,Volvo avec son projet Drive Me ou encore Hyundai qui a créé le buzz avec sa campagne intitulée "The empty car convoy".

Julien Bonnet

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale