Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le gouvernement américain opte pour le cloud de Microsoft

Eclaboussé par le scandale Prism et ébranlé par les mauvais chiffres de vente de sa Surface, Microsoft essaie de se relancer avec ses solutions cloud Windows Azure. La firme de Redmond a mis au point une nouvelle plateforme, destinée au gouvernement fédéral américain et baptisée Windows Azure US Government Cloud.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Microsoft mise sur le cloud comme levier de croissance. Le cloud représente 25% de chiffre d'affaires pour la société de Redmond qui joue son va-tout en équipant désormais les instances gouvernementales avec sa dernière plateforme Windows Azure U.S. Government.

Un environnement de cloud 100% sécurisé

Répondant aux besoins spécifiques du gouvernement américain, les infrastructures liées au Windows Azure U.S. Government seront hébergées dans des installations de Microsoft situées exclusivement sur le sol américain et gérées par du personnel militaire ou civil désigné par le gouvernement.

Avec sa nouvelle version de Windows Azure, Microsoft a déployé une combinaison d'environnements de cloud, privé, public ou hybride en fonction de leurs exigences de sécurité tout en ajoutant la possibilité de tirer parti du cloud pour les charges de sécurité plus élevées, comme celles du Pentagone.

Microsoft n'est pas le seul à avoir conçu un produit spécialement destiné aux autorités américaines, Amazon Web Services a été retenu par la CIA pour mettre en place son cloud privé. Le montant du contrat s'élève à 600 millions de dollars pour le géant de la distribution. Microsoft n'a pas communiqué le prix de son cloud gouvernemental.

Wassinia Zirar

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media