Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le gouvernement chinois crée un groupe de travail sur la blockchain avec ses champions nationaux

Le gouvernement chinois a dévoilé la liste des 71 entreprises et organismes publics qui font partie d'un groupe de travail sur la blockchain. On y retrouve Huawei, Tencent, Baidu, JD.com, Ant Financial, la Banque populaire de Chine… Ce groupe travaillera sur l'adoption de standards industriels. La Chine ne veut pas raté les opportunités engendrées par cette technologie.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le gouvernement chinois crée un groupe de travail sur la blockchain avec ses champions nationaux
Le gouvernement chinois crée un groupe de travail sur la blockchain avec ses champions nationaux © Pixabay / glaborde7

Le ministère chinois de l'Industrie et des Technologies de l'information (MIIT) a publié le 13 avril 2020 la liste des 71 entreprises et organismes publics qui vont former le "National Blockchain and Distributed Accounting Technology Standardization Techninal Committee".

Huawei, Tencent… font parties du comité

Huawei, Tencent, Baidu, JD.com et Ant Financial (filialle financière d'Alibaba) font parties de ce comité. On y retrouve également des membres de la Banque populaire de Chine (PBoC) et de la Ping An Insurance et. Du côté des acteurs publics, des grandes universités et des organismes chargés de l'application de la loi sont présents.

Ce groupe de travail a été créé pour établir des standards industriels pour la technologie Blockchain mais l'étendue exacte de ses pouvoirs n'a pas encore été précisée. Si des normes sont adoptées, elles pourront peut-être influencer le législateur chinois pour établir de futures lois sur le sujet.

La Chine veut saisir "l'opportunité" de la blockchain

Ce comité fait partie du programme établi par le gouvernement chinois qui vise à "accélérer ses efforts et investissements" pour "saisir l'opportunité offerte par la blockchain", comme l'expliquait le président Xi Jinping lors d'un bureau politique du Parti communiste en octobre 2019.

Un de projet en lien avec la blockchain concerne une monnaie numérique publique : l'e-Yuan. Mi-août 2019, la Banque populaire de Chine annonçait que cette cryptomonnaie nationale était presque prête. En octobre 2019, la Chine adoptait une loi sur le chiffrement des données. Son objectif est de "réglementer l'utilisation et la gestion de la cryptographie, faciliter le développement du secteur et assurer la sécurité du cyberespace et de l'information".


 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media