Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le gouvernement lance une application mobile pour joindre policiers et gendarmes

Le gouvernement lance une nouvelle application mobile, "Ma Sécurité". Elle permet de joindre, via un tchat, les services de police ou de gendarmerie 24h/24 et 7j/7. Cette application renvoie également vers des services de pré-plaintes, une cartographie des gendarmeries et commissariats à proximité et des actualités.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le gouvernement lance une application mobile pour joindre policiers et gendarmes
Le gouvernement lance une application mobile pour joindre policiers et gendarmes © Unsplash - Clovis Wood Photography

Une application mobile pour joindre les services de police et de gendarmerie 24h/24 et 7j/7 par tchat. Le gouvernement a annoncé le 7 mars 2022 le lancement de l'application "Ma Sécurité". Disponible sur iOS et Android, cette application permet de communiquer à tout moment avec les services de police ou de gendarmerie.
 

Accès aux services de pré-plainte
Une fois l'application téléchargée et ouverte, des premières pages présentent rapidement les fonctionnalités disponibles (l'onglet aide, les numéros d'urgence ou l'outil pour entrer en communication avec un gendarme ou un policier). Puis, il faut choisir son institution (gendarmerie nationale ou police nationale) et / ou se géolocaliser. Enfin, une dernière page permet de sélectionner les éventuelles actualités auxquelles on veut avoir accès (sécurité routière, numérique, famille, etc.) et choisir ou non de recevoir des notifications.

Sur l'application la fonctionnalité de tchat est très facilement accessible et visible. L'Usine Digitale ne l'ayant pas testée, il n'est pas possible de dire si le service est réactif. Sur cette application il est également possible d'accéder aux services de pré-plainte et de signalement en ligne ; aux plateformes de démarches administratives ; à une cartographie des points d’accueil, des commissariats et des brigades de gendarmerie ; à la plateforme de signalement des points de deal lancée début 2021.
 



Plainte en ligne et par visioconférence
Le gouvernement ajoute travailler sur Visioplainte, un outil de dépôt de plainte en visioconférence qui sera accessible aux usagers via France Connect. Ce service doit être ouvert au public à la fin de l'année. Un onglet sur l'application Ma Sécurité renverra-t-il vers ce nouvel outil ?

Un autre service de dépôt de plainte en ligne est actuellement testé : la plateforme de traitement harmonisé des enquêtes et signalements pour les e-escroqueries (THESEE). Les e-escroqueries comprennent le piratage de messagerie électronique et instantanée, le chantage en ligne, les rançongiciels, l'escroquerie à la romance, l'escroquerie à la petite annonce et les fraudes liées aux sites de ventes. Le but de THESEE : rendre possible le dépôt de plainte en ligne sans avoir à se déplacer dans un commissariat ou une gendarmerie. La "validation des plaintes" et les premiers actes d'investigations sont réalisés par une équipe de 17 policiers et gendarmes.

En parallèle, le ministère de l'Intérieur a confirmé la poursuite du projet visant à équiper individuellement les policiers et les gendarmes de tablettes et de smartphones dotés d’une connexion sécurisée haut débit. Système d'exploitation sécurisé et bibliothèque d'applications privées sont au programme. 240 000 terminaux doivent être livrés d'ici l'été.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.