Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le gouvernement met en place un dispositif d'alerte en cas de cyberattaque dédié aux TPE et PME

Dans un contexte d'explosion des cyberattaques, le gouvernement veut donner les moyens aux TPE-PME de s'en sortir. Il vient de présenter un nouveau dispositif d'alerte sous la forme d'une notice éditée par la plateforme Cybermalveillance.gouv.fr et l'Anssi. Elle sera relayée aux entreprises par les organisations interprofessionnelles et contiendra les informations principales pour se protéger.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le gouvernement met en place un dispositif d'alerte en cas de cyberattaque dédié aux TPE et PME
Le gouvernement met en place un dispositif d'alerte en cas de cyberattaque dédié aux TPE et PME © Norton/Facebook

Cédric O, le secrétaire d'Etat chargé de la transition numérique et des communications électroniques, a présenté le mardi 21 juillet un nouveau dispositif d'alerte en cas de cyberattaque à destination des "plus petites entreprises". Ces structures sont près d'un million en France et sont souvent mal préparées à la survenue d'un incident de sécurité.

Ce nouveau dispositif a été détaillé par Geoffroy Roux de Bézieux, président du Mouvement des entreprises de France (Medef), Dominique Métayer, président de l'Union des entreprises de proximité (U2P) ainsi que Jean-Louis Blachier, secrétaire confédéral de la Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME).

La publication d'une notice 
En pratique, lorsqu'une vulnérabilité ou une campagne d'attaque particulièrement critique pour les TPE-PME sera identifiée, une notice "succincte et compréhensible" pour les dirigeants sera éditée par le dispositif national d'assistance aux victimes "Cybermalveillance.gouv.fr" et l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (Anssi).

La notice contiendra une description des risques détectés, une liste des systèmes concernés ainsi que des mesures à prendre. Elle sera ensuite transmise aux organisations interprofessionnelles (Medef, CPME et U2P), aux réseaux consulaires des Chambres de Commerce et d'Industrie (CCI) et des Chambres de Métiers et de l'Artisanat (CMA) ainsi qu'au dispositif public "France Num" qui accompagne la transformation numérique des TPE. Ces différents organismes seront chargés à leur tour de relayer l'information à l'ensemble de leurs réseaux. D'autres acteurs pourront être intégrés ultérieurement à ce dispositif, a précisé Cédric O.

L'objectif est de faire circuler l'information le plus rapidement possible afin que les dirigeants d'entreprise puissent renforcer leur vigilance et ainsi mieux se protéger face aux cyberattaques.

Un plan à un milliard pour lutter contre les attaques
Cette nouvelle mesure s'inscrit dans un contexte d'explosion des cyberattaques touchant aussi bien les grandes entreprises que les plus petites structures. En 2020, le nombre de signalements liés à des ransomwares a été multiplié par quatre par rapport à 2019, d'après l'Anssi. Face à cet enjeu de taille, le gouvernement a mis en place un plan dédié à la cybersécurité doté d'une enveloppe d'un milliard d'euros.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.