Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le Grand Paris veut se doter du métro "le plus digital du monde"

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

La société du Grand Paris annonce la signature d'un partenariat avec l'institut Mines Telecom pour faire du Grand Paris express un terrain d'innovations numériques.

Le Grand Paris veut se doter du métro le plus digital du monde
Aperçu de la gare de Bry-Villiers, sur la ligne 15. © Société du Grand Paris

Le Grand Paris rêve d'avoir le "métro le plus digital du monde". Et pour faire de ce vœu une réalité, l'autorité qui pilote le projet, la Société du Grand Paris, s'associe à l'Institut Mines Télécom. Cet établissement public regroupant 13 écoles va concevoir l'architecture et le dimensionnement  des infrastructures numériques du Grand Paris express (le métro de nouvelle génération du Grand Paris, avec quatre nouvelles lignes et deux prolongements de lignes actuelles) notamment la fibre optique, les datacenters, les réseaux télécoms, wi-fi et systèmes de géolocalisation. Un défi, car d'ici la livraison du projet, aux alentours de 2025, le paysage technologique aura été considérablement modifié.


Le Grand Paris express, un gisement de données

C'est un formidable terrain de recherche et d'expérimentation pour les professeurs, chercheurs et étudiants de Télécom Paris Tech. Ceux-ci plancheront notamment sur les dimensions big data, internet des objets et partage des données du projet. Le Grand Paris devra se doter d'une "stratégie de mutualisation et de valorisation des données à la hauteur des enjeux d’une métropole monde au XXIe siècle", est-il indiqué.  Dans le cahier des charges, il est aussi mentionné que ce métro "bouleversera l’expérience des voyageurs par un accès permanent à leur univers de services collaboratifs favoris, offrira aux startups de la French Tech un gisement de données ouvertes pour des expérimentations d’une ampleur sans précédent et armera la région capitale en liaisons optiques et en datacenters pour les prochaines décennies".


Philippe Yvin, président de la société du Grand Paris, veut faire de ce projet un "accélérateur économique et technologique". "Le métro ne fera pas qu'accompagner les mutations sociales et digitales dans le Grand Paris, mais les rendra toutes possibles car tout ce qui est connecté se transforme". Une belle feuille de route.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

2 commentaires

FRED G
31/10/2016 12h15 - FRED G

Moi je crois que le métro de Paris a surtout 20 ans de retard dans sa structuration actuelle. Il suffit de voyager un peu pour s'en rendre compte. Il n'y a que très peu de lignes avec des portes automatiques, pas de wifi ni climatisation dans les rames, une infrastructure globalement vieillissante, sale avec zéro accès pour les personnes handicapées. Donc avant de crier cocorico, eh bien que la RATP rattrape juste son retard et la il y franchement du boulot.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Desvaux Jean-Pierre
22/10/2016 19h23 - Desvaux Jean-Pierre

C'est formidable, mais a-t-on prévu des aménagements pour les handicapés aveugles, déplacements difficiles, en fauteuil, etc. Le métro parisien est aujourd'hui incapable de répondre simplement à la loi toujours reportée.Comme on nous le fait croire les financements sont insuffisants, alors ces modernisations ne seront elles justifiées que pour satisfaire la mode au détriment des handicapés en augmentation avec le vieillissement de la population?

Répondre au commentaire | Signaler un abus

 
media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale