Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le groupe ADP va déployer son propre réseau 4G et 5G en 2020, Air France premier bénéficiaire

Le groupe ADP et sa filiale Hub One se sont vu accorder une licence 4G et 5G par l’Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse (Arcep). Courant 2020, les trois principaux aéroports franciliens bénéficieront des meilleurs débits pour mettre en application des cas d’usage inédits en matière de transport, de sécurité et d’expérience client… tout comme aux compagnies aériennes, à commencer par Air France, et aux commerçants tiers.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le groupe ADP va déployer son propre réseau 4G et 5G en 2020, Air France premier bénéficiaire
Le groupe ADP va déployer son propre réseau 4G et 5G en 2020, Air France premier bénéficiaire © Pascal Guittet

Les aéroports de Paris bénéficieront bientôt des meilleurs débits Internet. Le groupe ADP a annoncé lundi 3 février 2020 que sa filiale Hub One s’est vu attribuer une licence 4G et 5G par l’Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse (Arcep), en vue du lancement d’un réseau mobile privé à Charles-de-Gaulle, Orly et au Bourget courant 2020.

 

La compagnie Air France sera la première à tirer parti de ces nouvelles capacités. De quoi améliorer ses performances opérationnelles et proposer de nouveaux divertissements à ses clients – vidéo, voix et données, "avec comme objectif à terme d’avoir l’ensemble de ses outils de communication connectés à ce réseau", résume le communiqué.

 

UNE LICENCE DE DIX ANS, jusqu'en 2030

Les fréquences, attribuées au groupe aéroportuaire pour dix ans – jusqu'en 2030 – sont situées dans la bande des 2,6 GHz TDD, qui répondra à ses besoins en matière de transmission de données. ADP pourra ainsi améliorer sa vidéosurveillance ou ouvrir la voie à des usages inédits – tels que le pilotage à distance de navettes autonomes. "Après consultation des acteurs économiques, l’Arcep avait identifié cette bande de fréquences [comprises entre 2570 et 2620 MHz, N.D.L.R.] comme très intéressante pour accompagner les nouvelles générations de ces réseaux. Des équipements dans cette bande sont déjà disponibles et éprouvés, permettant des déploiements rapides et adaptés à divers usages, y compris critiques", souligne au sujet de cette procédure d’attribution l’institution sur son site.

 

Le groupe ADP précise que "les fréquences seront d'abord exploitées en 4G, mais sur un réseau déjà prêt pour la 5G et qui basculera dès lors que l’écosystème sera mature". Parmi ses cas d’application prioritaires figurent le portage de son réseau mobile privé, distinct du réseau GSM, ainsi qu’une amélioration de la traçabilité des bagages des voyageurs.

 

Au-delà de ses activités propres, l’aéroport mettra son réseau à disposition des professionnels installés sur site. "Plus de 120 000 salariés travaillent quotidiennement sur les trois aéroports parisiens, au sein de 1 000 entreprises de tous secteurs et de toutes tailles, certaines n’ayant pas les moyens financiers, matériels et opérationnelles de déployer elles-mêmes un réseau mobile privé", explique le groupe aéroportuaire, qui souhaite ainsi développer un modèle de "smart airport".

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media