Le groupe agroalimentaire Avril est victime d'une cyberattaque

Plusieurs sites industriels du groupe agroalimentaire Avril fonctionnent "en mode dégradé" depuis une attaque informatique dont les détails restent inconnus. Les salariés n'ont plus accès aux serveurs ainsi qu'à leurs mails professionnels. A ce stade, le géant français n'évoque pas de vol de données.

Partager
Le groupe agroalimentaire Avril est victime d'une cyberattaque

Le groupe agroalimentaire français Avril, présent dans l'alimentation humaine et dans les énergies renouvelables, est victime d'une attaque informatique, a révélé le média spécialisé Les Marchés dans un article publié le 5 novembre 2021. L'information a été confirmée par l'intéressé auprès du MagIT. A ce stade, Avril n'évoque pas de chiffrement ou de vol de données.

Plus d'accès aux mails
Des mesures nécessaires à la protection des systèmes d'information ont été prises par Avril. Il a également coupé son réseau IT. Par conséquent, les salariés n'ont plus accès aux serveurs, à leurs adresses email professionnelles ainsi qu'aux divers outils numériques de l'entreprise.

L'ouverture d'un fichier vérolé serait à l'origine de cet incident de sécurité dont les conséquences – notamment sur les capacités de production – ne sont pas encore précisément connues. D'après Les Marchés, le site du groupe aurait été inaccessible pendant plusieurs heures. Plus grave, certains sites du groupe fonctionnent "en mode dégradé".

Avril est l'un des plus importants groupes agroalimentaires français avec un chiffre d'affaires de 5,8 milliards d'euros. Il possède un portefeuille de 27 marques, dont La Compagnie des Saveurs, Lesieur, Matines… Il est présent dans 19 pays et compte 82 sites industriels dans le monde, dont 60 sont situés en France.

Les hackers n'épargnent personne
Cette cyberattaque est la preuve, une fois de plus, que les grandes entreprises ne sont pas épargnées par les hackers. La filiale américaine du géant brésilien de la viande JBS a également été touchée par une attaque en juin 2021 provoquant un retard dans les transactions entre les fournisseurs et les clients. Ce fut le cas aussi de la coopérative céréalière de l'Iowa en proie à un ransomware associé au groupe criminel BlackMatter.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS