Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le groupe Arkéa teste le paiement mobile par QR-code auprès de ses clients commerçants

Depuis quelques jours, Arkéa propose à un panel de clients du Crédit Mutuel de Bretagne (CMB) de tester une solution de paiement mobile par QR-code. Elle s’adresse aux commerçants et vendeurs occasionnels qui ne disposent pas de solution d'encaissement par carte bancaire.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le groupe Arkéa teste le paiement mobile par QR-code auprès de ses clients commerçants
Le groupe Arkéa teste le paiement mobile par QR-code auprès de ses clients commerçants © Unsplash/NordWood Themes

Le groupe Arkéa a annoncé 10 juillet le lancement, à titre expérimental, du paiement mobile par QR-code. L’acteur bancaire propose depuis cette semaine à un panel de clients du Crédit Mutuel de Bretagne (CMB) de tester cette solution de paiement mobile via initiation de virement.

Cette offre est destinée à ses clients professionnels et plus particulièrement aux petites entreprises, indépendants, et vendeurs occasionnels qui ne disposent pas pour la plupart de solution d'encaissement par carte bancaire.

Simplifier les tâches liées à l'encaissement
Concrètement, le commerçant génère, via un espace client dédié, un QR-code qui comporte les informations du paiement requis, puis il le communique à son client. Celui-ci scanne le QR-code et choisit, parmi les comptes bancaires qu'il détient, celui qu’il souhaite utiliser pour le virement qui s’effectue instantanément.

Elle vise d’une part à améliorer l’expérience utilisateur de ses clients professionnels du groupe et d'autre part celui de leurs propres clients, affiliés ou non au groupe Arkéa, lors de leurs transactions. Pour le professionnel, l’idée est de simplifier certaines tâches liées à la gestion des encaissements. "Le paiement par QR-Code constitue une alternative au parcours de virement standard et au chèque, lequel peut comporter un risque d'impayés", rappelle le groupe Arkéa dans un communiqué.

L'avantage est de proposer un nouveau canal de paiement rapide et sécurisé puisque le QR-code ne contient aucune donnée sensible tout en permettant au commerçant de bénéficier d’un suivi comptable et administratif simplifié. Il est ainsi notifié par email dès qu’un paiement est exécuté et peut suivre ses encaissements en temps réel.

Une solution développée par la fintech Budget Insight
Côté particulier, il n'est plus nécessaire de saisir les coordonnées bancaires du bénéficiaire et le client peut choisir la banque avec laquelle il souhaite réaliser le paiement. Il est également possible de payer avec différents comptes bancaires. Les identifiants de banque en ligne du client-payeur sont conservés par l'établissement bancaire, qui en vérifie l'authenticité avant de valider chaque transaction, le cas échéant au moyen d'une authentification forte.
 



A noter que ce canal de paiement est le fruit d’une coopération entre les équipes du pôle Innovation et opérations et la fintech Budget Insight, acquise par le groupe en 2019, et spécialiste de l'agrégation bancaire. Son développement s’appuie sur l'API Budgea Pay, la solution d'initiation de paiement de Budget Insight, dans le cadre de la nouvelle Directive sur les Services de Paiement  (DSP2), qui introduit entre autre un nouveau service de paiement réglementé avec l’initiation d’un virement bancaire pour le compte d’un tiers.

"Loin de constituer une contrainte pour Arkéa, la DSP2 a au contraire offert au groupe de nouvelles opportunités", analyse le groupe. "Nous avons souhaité utiliser les nouvelles connectivités que cette directive génère pour développer un service novateur pouvant permettre aux clients professionnels de consacrer moins de temps à la gestion de leurs encaissements, et aux particuliers de payer en ligne de manière sécurisée et selon un process toujours plus fluide", ajoute Hervé Denis, Responsable Innovation Flux et Moyens de Paiement pour le groupe Arkéa.

Si les tests sont concluants, le groupe Arkéa prévoit de déployer ce canal de paiement à l’échelle de ses réseaux bancaires du Crédit Mutuel de Bretagne et Crédit Mutuel du Sud-Ouest. Ce service est également proposé aux associations.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media