Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le groupe français de BTP Rabot Dutilleul victime d'un ransomware

L'entreprise de BTP Rabot Dutilleul annonce avoir été victime d'un ransomware qui a ralenti ses activités. Le groupe de BTP français a déposé plainte pour faire la lumière sur les circonstances de cette attaque dont les auteurs réclament le paiement de 8 millions d'euros.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le groupe français de BTP Rabot Dutilleul victime d'un ransomware
Le groupe français de BTP Rabot Dutilleul victime d'un ransomware © Rabot Dutilleul

Les incidents de sécurité continuent. Un jour après l'attaque informatique subie par Doctolib, le groupe de BTP Rabot Dutilleul, basé à Lille, a été victime d'un ransomware. D'après La Voix du Nord, la société qui emploie 1500 personnes en France a déposé une plainte.
Les investigations sont menées par la sous-direction de la lutte contre la cybercriminalité.

Impossible de savoir la quantité de données dérobées
Dans son communiqué publié le 23 juillet, l'entreprise, à l'origine de la rénovation du bâtiment abritant Station F, indique avoir pris "immédiatement des mesures de protection destinées à stopper la propagation" du malware. Des équipes techniques sont par ailleurs mobilisées pour "un retour à la normale le plus rapidement possible". Pour l'instant, Rabot Dutilleul semble en incapacité de dire quelles données ont été récupérées par les hackers.


Le média quotidien régional précise que l'activité de l'entreprise de BTP est au "ralenti". Les hackers réclameraient 973 bitcoins, soit près de 8 millions d’euros à la société française. Les instructions officielles en la matière recommandent de ne pas payer la somme car rien ne certifie que les criminels vont rendre les données dérobées. Pire encore : d'après une étude de Sophos, le fait de payer la rançon multiplierait presque par deux le coût total du processus de restauration d'un système d'information.

Bouygues Construction victime d'un rançongiciel
Il y a quelques mois c'est Bouygues Construction qui a été pris pour cible par un rançongiciel. Les salariés du groupe français de BTP n'avaient plus accès à leur boite email professionnelle.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media