Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le Japon perd sa prééminence dans les puces Asic

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Les circuits intégrés à application spécifique (Asic en anglais pour Application specific integrated circuit) retrouvent la bonne forme. Après quatre années de baisse consécutive, le marché devrait renouer avec la croissance en augmentant de 6,9% en 2014 à 15,13 milliards de dollars, selon IC Insights. Mais le Japon ne bénéficie guère de cette embellie. Après avoir été le maître de ce marché entre 2004 et 2009, puis en 2011, il semble perdre définitivement sa prééminence au profit de la région Asie-Pacifique. En cause : le recul du pays du soleil levant dans l’électronique grand public et la migration de la production vers des pays à faible coût de main d’œuvre comme la Chine. Le cabinet prévoit que la part de la région Asie-Pacifique devrait passer à 45,5% en 2018, contre 41,3% en 2014. Au détriment surtout du Japon, un peu des Etats-Unis, mais pas de l’Europe qui conserverait une part de 12,9%. Les Asic sont des puces spécifiques à un utilisateur et une application. Le processeur Ax au cœur des iPhone et iPad en est bel exemple. Il est conçu et optimisé par Apple uniquement pour ses deux applications.

Ridha Loukil

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.