Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le japonais Rohm cède son éclairage à LED à son compatriote Iris Ohyama

Face à la concurrence des chinois, le fabricant japonais de composants électroniques Rohm tire sa révérence dans l’éclairage à LED. Il vend son activité dans ce domaine à son compatriote Iris Ohyama, mais se maintient dans l'éclairage à technologie Oled.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Encore un japonais poussé à la sortie du marché de l’éclairage à LED. Après Toshiba, qui a vendu son éclairage au chinois Konka, c’est au tour du fabricant de composants électroniques Rohm de s’en désengager. Il vend son activité à son compatriote Iris Ohyama. Le montant de la transaction n’a pas été dévoilé, mais est estimé à 5 milliards de yens, l’équivalent de 44,8 millions de dollars.

 

Seulement 3% du chiffre d'affaires total

Rohm a beaucoup investi dans le développement d’une activité d’éclairage dont il espérerait faire un marché captif important pour ses LED blanches. Mais face à la montée de la concurrence chinoise, il préfère aujourd’hui abandonner la bataille. Sur l’exercice fiscal clos le 31 mars 2015, l’activité d’éclairage à LED de Rohm a représent& un chiffre d’affaires de 5,7 milliards de yens (l’équivalent de 51 millions de dollars), soit à peine 3% du chiffre d’affaires total de l’entreprise (362,8 milliards de yens).

 

Recentrage sur l'éclairage Oled

Rohm ne sort pas complètement du marché de l’éclairage. Il reste présent sur le segment encore en développement de la technologie Oled à travers Lumiotec, une coentreprise créée en mai 2008 avec Mitsubishi Heavy Industries, Toppan Printing, Mitsui et Junji Kido. Malgré cette défection, le Japon compte encore de nombreux acteurs dans l’éclairage à LED, dont Panasonic, Hitachi, Sharp, Mitsubishi Electric et Stanley.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.