Le japonais Softbank désormais actionnaire à 95% du spécialiste de la robotique Aldebaran

Le groupe japonais Softbank, qui possédait déjà 80% du capital de la start-up Aldebaran, porte sa partitipation à 95% après la mise en retrait du PDG et fondateur Bruno Maisonnier. Il sera remplacé par le patron de Softbank Robotics.

Partager
Le japonais Softbank désormais actionnaire à 95% du spécialiste de la robotique Aldebaran

Bruno Maisonnier, PDG d'Aldebaran, a annoncé ce 24 février sa démission. Il quittera ses fonctions le 4 mars prochain et sera remplacé par Fumihide Tomizawa, actuel PDG de SoftBank Robotics. En rachetant les parts de Bruno Maisonnier, SoftBank possède à présent 95 % du capital de la société Aldebaran.

l'ex pdg devient conseiller

Dans un communiqué de presse d'Aldebaran, le créateur de la société française explique sa décision. Il vend ses parts "pour permettre à Aldebaran d'aller plus loin encore avec SoftBank" et de se "dégager de l'opérationnel en prenant de la hauteur." En effet, l'homme prendra de nouvelles fonctions en tant que conseiller spécial de Masayoshi Son (fondateur et PDG de SoftBank) et de la filiale SoftBank Robotics. Cette dernière a été créée dans le but de commercialiser Pepper, un robot humanoïde capable de reconnaitre les émotions.

Lire la suite sur Industries et Technologies

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS