Le jeu video, au-delà de la manette

La Cité des Sciences et de l’Industrie consacre une très belle exposition aux jeux vidéo. On y trouve bien sûr le moyen de s’amuser dans plusieurs univers virtuels, mais aussi de découvrir quelques facettes méconnues de cette industrie hyper dynamique.

Partager
Le jeu video, au-delà de la manette

Bien sûr, les jeux de tir hyper-immersifs, la simulation de surf interactive, l'écran de réalité augmentée, ou encore l’impressionnant Pong Mécanique drainent une large partie des visiteurs. Mais l'exposition Jeu Vidéo à la Cité des sciences et de l’industrie est loin de se limiter à une expérience ludique. Si on prend le temps d’aller voir les panneaux et les vidéos, le monde du jeu vidéo livre quelques belles surprises, dans une ambiances bleutée et carrée rappelant l’univers du film culte Tron.

Saviez-vous, par exemple, que cette industrie de 53 milliards de dollars en 2012 dans le monde, se transforme parfois en arme géopolitique. En 2007, l’Iran s’est doté d’une fondation nationale du jeu vidéo, dont le but est de financer des productions s’inspirant de la mythologie perse ou qui se déroule dans des villes du moyen-orient. La volonté sous-jacente de Téhéran est de contrer "la vision occidentale du monde" portée par les grandes firmes mondiales.

Créer son propre jeu

Autre découverte, connaissez-vous le Lutin ? Pas la créature fantastique, mais le Laboratoire des Usages en Technologies d'Information Numérique. Son but est de mesurer le confort, les réflexes et les performances des joueurs. Il permet aussi de comparer, d’un point de vue neurologique, ce qui sépare un gamer expérimenté d’un débutant. Un des buts finaux est d’expliquer aux éditeurs comment rendre accros les joueurs à leurs productions.

Mais si la lecture et le visionnage de contenus pédagogiques finissent par vous lasser, tournez-vous vers le clou du spectacle : l’atelier de création de jeu vidéo où se relaient non-stop de jeunes enfants, aidés par des parents qui ne cachent pas leur intérêt. Le concept est de créer son propre jeu de A à Z sous contrainte de temps et de budget. Ainsi le jeune codeur créera le scénario, réalisera le level-design, enregistrera des effets sonores, travaillera sur le design visuel, pour finir par tester son œuvre… Difficile de trouver un meilleur aimant vers les métiers du jeu vidéo.

A découvrir à la Cité des sciences et de l’industrie jusqu’au 24 août 2014

Ludovic Dupin

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS