Le lyonnais Tilkee affiche ses ambitions européennes après une nouvelle levée de fonds

Grâce à de nouveaux fonds, la start-up Tilkee spécialisée dans les solutions de tracking de documents entend s'attaquer aux marchés allemand et britannique. Elle compte déjà une quarantaine de clients grands comptes comme Vinci Facilities et le fabricant de mobilier outdoor Fermob.

Partager
Le lyonnais Tilkee affiche ses ambitions européennes après une nouvelle levée de fonds
Lors d'un salon, le fabricant de mobilier outdoor Fermob a utilisé Tilkee for events pour suivre l’envoi de ses catalogues numériques à ses clients.

Dans sa traque de croissance, Tilkee marque des points. Son fondateur Sylvain Tillon a réussi à convaincre de nouveaux investisseurs dont Omnes Capital, Evolem Start et Crédit Agricole Création, à souscrire à une deuxième levée de fonds. Avec 3,5 millions d’euros collectés, la start-up lyonnaise spécialisée dans les solutions légales de tracking de documents va pouvoir accélérer son développement en Europe. Dans sa ligne de mire, figurent prioritairement l’Allemagne et l’Angleterre.

Cap sur l'Allemagne et le Royaume-Uni

Si elle n’arrive pas à boucler le rachat d’une société allemande dans les prochaines semaines, Tilkee ouvrira un bureau outre-Rhin d’ici le mois de septembre avec quatre commerciaux. Au Royaume Uni, la société lyonnaise sera en confrontation directe avec ses concurrents américains qui officient avec Salesforce. Autres terres de conquête potentielles : les marchés nordiques et les Pays-Bas. La start-up lyonnaise est aussi présente en Turquie, avec un atout particulier : son nom signifie renard en langue turque.

Tilkee propose quatre produits de tracking de documents dans les domaines commercial, marketing, événementiel et de l’emploi. Au dernier salon du meuble à Milan, le fabricant de mobilier outdoor Fermob a utilisé Tilkee for events pour suivre l’envoi de ses catalogues numériques à ses clients avec un impact réel sur la signature de contrats en retour. Vinci Facilities utilise l’offre de Tilkee pour mieux adapter ses plaquettes commerciales aux attentes de ses clients.

Une quarantaine de clients grands comptes

Tilkee compte une quarantaine de grands comptes et 400 start-up et petites sociétés qui utilisent au quotidien ses solutions de tracking. « Mais 80 % de notre chiffre d’affaires provient des grands comptes, remarque Sylvain Tillon. Les plus petits nous amenant par ricochet des clients ». La société lyonnaise a également créé Tilkee for jobs qui permet gratuitement aux demandeurs d’emploi de traquer leur candidature auprès des recruteurs. 17 000 personnes ont déposé leur CV sur cette plate-forme. Tilkee prévoit d’élargir ses activités à la réduction des délais de paiement avec le service Tilkee for cash, déjà testé en interne, qui contribue à un meilleur suivi des factures.

Tilkee ne perd plus d’argent depuis six mois. Elle dégage plus de 100 000 euros de revenus par mois en licences. La start-up ambitionne un chiffre d’affaires de 4 millions en 2019. « On ne vise pas 1 milliard de chiffre d’affaires, mais plus raisonnablement 10 millions », commente Sylvain Tillon, qui prévoit d’embaucher une dizaine de personnes d’ici la fin de l’année, en plus des 28 salariés actuels.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS