Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le Michigan planche sur une route pour véhicules autonomes et connectés avec une filiale de Google

L'Etat du Michigan travaille sur la route du futur en partenariat avec Cavnue, une filiale de Sidewalk Labs, elle-même filiale d'Alphabet. Le but pour les partenaires est de trouver comment renforcer le potentiel des véhicules autonomes et connectés grâce aux infrastructures routières.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le Michigan planche sur une route pour véhicules autonomes et connectés avec une filiale de Google
Le Michigan planche sur une route pour véhicules autonomes et connectés avec une filiale de Google © Cavnue

L'Etat du Michigan travaille sur un projet de route spécialement conçue pour les véhicules autonomes et connectés. Le projet est mené en partenariat avec Cavnue, une entreprise fondée par le Sidewalk Infrastructure Partners (SIP), une sous-division du Sidewalk Labs en charge de l'infrastructure. Sidewalk Labs est elle-même une filiale d'Alphabet (la maison-mère de Google), qui travaille sur la ville intelligente et vient tout récemment d'abandonner son projet phare entamé à Toronto.

Le projet s'appuiera sur les investissements existants réalisés par l'Etat du Michigan et les communautés locales dans les infrastructures intelligentes et les transports en commun. Le Michigan assure vouloir améliorer le transport des communautés dans le sud-est de l'Etat et réduire les inégalités d'accès au transport dans la région. Les innovations dans l'infrastructure, le numérique et la coopération entre les véhicules et l'infrastructure sont au cœur du projet selon les partenaires, mais ils n'en disent pas tellement plus pour l'instant.
 

Politique d'open data
Cette route serait un corridor d'une soixantaine de kilomètres reliant le centre-ville de Détroit à la ville d'Ann Arbor. Elle desservirait une douzaine d'"Opportunity Zone" telles que des quartiers le long de Michigan Avenue et de l'Interstate 94 et des zones situées dans les comtés de Wayne et de Washtenaw. Le but étant de relier des points d'intérêt comme l'université, l'aéroport, des zones commerçantes, etc.
 

 

L'Etat du Michigan et Cavnue ne sont pas seuls dans ce projet. Les partenaires vont discuter avec des acteurs du monde du véhicule autonome comme Ford, GM, Argo AI, Arrival, BMW, Honda, Toyota, TuSimple et Waymo. Ils mobilisent aussi des organes universitaires ou des commerçants pouvant être intéressés par une desserte. Ce projet de route intelligente se veut ouvert et les partenaires assurent avoir une politique d'open data.

Quel modèle économique pour la route du futur ?
Dans un premier temps, la route est destinée à accueillir des bus connectés et les moyens de mobilité partagée comme des navettes et des monospaces. Puis, elle devrait s'ouvrir aux camions et véhicules de livraisons ainsi qu'aux véhicules particuliers. Mais celle-ci est encore loin de voir le jour. Les partenaires n'en sont qu'à la première phase du projet qui doit durer deux ans. Sa concrétisation est donc tout sauf garantie.

Durant cette première phase, l'étude de faisabilité, les travaux de recherche se concentrent sur les essais des technologies, la conception de la route, et une réflexion autour des différents modèles économiques pouvant permettre le financement de ce corridor.  Le but étant de voir si le projet est viable technologiquement et financièrement. La construction et la mise en œuvre du projet feront l'objet de la phase deux (éventuellement) et le planning sera décidé par la suite.

 

Dans un premier temps, la route va accueillir des moyens de mobilité partagée

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media