Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le ministère des Armées renouvelle sa confiance à DNA Script pour son imprimante à ADN

Le ministère des Armées renouvelle le contrat signé avec la start-up DNA Script. L'objectif de cette collaboration est de développer un laboratoire de détection rapide des agents pathogènes pour le Covid-19. 
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le ministère des Armées renouvelle sa confiance à DNA Script pour son imprimante à ADN
Le ministère des Armées renouvelle sa confiance à DNA Script pour son imprimante à ADN © DNA Script

La start-up DNA Script, membre du classement Next 40, a fait ses preuves et a reçu de nouveau la confiance de l'Agence de l'innovation de défense (AID) du ministère des Armées, apprend-on ce 28 juin. Les conditions financières de ce nouvel accord n'ont pas été divulguées. 
 

Des premiers tests réussis

A cette occasion, l'entreprise annonce la réussite des premiers tests PCR en temps réel (ou qPCR) utilisant des amorces et des sondes synthétisées par synthèse enzymatique grâce son imprimante "Syntax". Ce succès a été obtenu dans le cadre d'un premier contrat avec l'AID, annoncé en janvier 2021, dont l'objectif était de développer un laboratoire de détection rapide d'agents pathogènes en lien avec la pandémie de Covid-19. 

"Cette extension du contrat valide l'importance de SYNTAX, notre système d'impression d'ADN décentralisé pour les programmes de réponse rapide", a réagi Thomas Ybert, PDG et cofondateur de DNA Script.

Cette jeune pousse, qui a réussi à lever 142 millions d'euros il y a quelques mois, est à l'origine d'une technologie innovante de synthèse enzymatique d'ADN, baptisée "Enzymatic DNA Synthesis" (EDS). Celle-ci a été intégrée dans une sorte d'imprimante à ADN dédiée aux laboratoires. "Syntax" est ainsi capable d'élaborer jusqu'à 96 fréquences d'ADN personnalisées grâce à des cartouches contenant des enzymes naturelles en seulement quelques heures, soit plus rapidement que les méthodes classiques.

Aucun solvant ni environnement contrôlé

L'imprimante ne nécessite ni l’utilisation de solvants chimiques ni d'un environnement contrôlé, sans air ni eau comme le requièrent les procédés de synthèse chimique commerciaux. Configurable en 15 minutes, elle peut être facilement déployée au sein des laboratoires pour leur permettre de mieux contrôler et d'améliorer l'efficacité de leur productivité pour innover plus rapidement.

Les cas d'usage sont divers. Outre la pandémie de Covid-19, DNA Script collabore avec GE Research, la division R&D de General Electric, pour la fabrication rapide de vaccins et de thérapies à base d'acides nucléiques.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.