Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le congrès américain s'attaque au monopole des GAFA

Des députés de la Chambre des représentants des Etats-Unis ont annoncé, lundi 3 juin 2019, un "examen de fond en comble des pouvoirs de marché détenus par les plates-formes" numériques" . Ces mesures concernent en particulier les Gafa (Google, Amazon, Facebook et Apple)  

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le congrès américain s'attaque au monopole des GAFA
Le congrès américain s'attaque au monopole des GAFA

Pour la 1ère fois, le congrès américain a annoncé, le 3 juin 2019, qu'il examinera la concurrence sur le marché du numérique. Le département américain de la justice (DOJ) entamera une enquête visant respectivement, Apple et Alphabet (maison-mère de Google), tandis que la Commission fédérale du commerce (FTC), chargée de faire respecter les règles antitrust, étudiera les cas de Facebook et Amazon.

 

"Après quatre décennies de faible application des lois antitrust et d'hostilité judiciaire à l'égard des affaires antitrust, il est essentiel que le Congrès intervienne pour déterminer si les lois existantes sont adéquates pour lutter contre les comportements abusifs des gardiens de la plate-forme ou si nous avons besoin de nouvelles lois", annonce David Cicilline, un démocrate du Rhode Island, président du sous-comité antitrust, dans une déclaration.

 

Encadrer la concurrence

Selon les déclarations du Wall Street Journal, Google serait notamment accusé de favoriser son entreprise dans les requêtes effectuées sur son moteur de recherche. Egalement, en mars dernier, Spotify, a déposé une plainte pour dénoncer les commissions versées à Apple, jugées excessives et injustifiées pour l’utilisation de l’App Store. Ces cas ne sont que quelques exemples récents parmi le flot d'accusations pesant sur les géants du web.

 

Le sous-comité antitrust déclare dans un communiqué que son travail portera sur trois axes : documenter les problèmes de concurrence sur les marchés numériques, examiner si les entreprises dominantes adoptent des comportements anticoncurrentiels et évaluer si les lois antitrust, les politiques de concurrence et les niveaux actuels de réglementation sont adéquats pour encadrer la concurrence aujourd'hui.

 

Par ailleurs, en février dernier, la FTC a annoncé la création d’un nouveau bureau. Celui-ci sera chargé de surveiller les marchés de la publicité en ligne, des réseaux sociaux, des systèmes d’exploitation mobiles, des applications et des plates-formes, concernant les entreprises technologiques américaines.
 

Protéger la vie privée et la neutralité d'internet

Cette annonce a déjà eu un impact sur le cours de la bourse d'Amazon, qui a reculé de 4,64% et d'Apple avec une perte de 1,01%. Facebook a également perdu 7,51% et Alphabet 6,12%.
 

Mais à 18 mois des élections présidentielles américaines, l'enjeu va au-delà de la concurrence, il est aussi politique. Mark Zuckerberg a annoncé le 30 mars 2019 des régulations pour limiter l'influence politique de réseaux sociaux, largement utilisés lors de la dernière campagne. Ces mesures seront-elles suffisantes ? Le gouvernement et l'opinion publique se souviennent encore de l'affaire Cambridge Analytica et semblent veiller de près à ce que cela ne se reproduise pas. Par ailleurs, en vue de l'élection de 2020, plusieurs candidats, dont la démocrate Elizabeth Warren, ont proposé le démantèlement des Gafa.

 

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale