Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le Moove Lab s'internationalise en s'associant à un programme de l'Union européenne

Pour renforcer l'écosystème de la mobilité en France et faciliter le développement des jeunes pousses françaises à l'échelle européenne, l'accélérateur de start-up lancé par Mobivia et Mobilians s'associe à l'EIT Urban Mobility, une initiative de l'Institut européen d'innovation et de technologie.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le Moove Lab s'internationalise en s'associant à un programme de l'Union européenne
Le Moove Lab s'internationalise en s'associant à un programme de l'Union européenne © J Shim

Le Moove Lab, un accélérateur de start-up né de la rencontre entre l'organisation professionnelle de la filière du commerce automobile Mobilians (ex-CNPA) et l'accélérateur de start-up de Mobivia (Norauto, Midas, Carter-cash…) Via ID, vise l'échelle européenne. Pour cela, le Moove Lab a annoncé le 1er août 2022 avoir noué un partenariat avec l'EIT Urban Mobility (EITUM), une initiative de l'Institut européen d'innovation et de technologie, un organe de l'Union européenne dédié à la mobilité urbaine.
 

Donner plus de visibilité à l'EITUM

"En 5 ans, le Moove Lab est devenu le principal programme d'accélération pour toutes les start-up innovantes dans la mobilité, a commenté Xavier Horent, délégué général de Mobilians, dans un communiqué. Ce programme est bien établi sur le long terme, avec une présence plus forte à Station F, et ce nouveau partenariat renforce son internationalisation." Le Moove Lab affirme avoir accompagné 69 start-up, provenant de 6 pays européens, à travers 9 promotions. L'EITUM, de son côté, a été lancé en 2019 avec l'idée de contribuer à améliorer le paysage de la mobilité urbaine. A date, il a investi 3 millions d'euros dans 32 start-up issues de 16 pays.

La collaboration entre ces deux acteurs vise à développer l'écosystème des start-up de la mobilité en France et plus largement en Europe. L'idée est d'ouvrir plus facilement les start-up françaises à la perspective européenne. Cela passe par le fait de donner plus de visibilité à l'EITUM, qui pourra investir dans certaines jeunes pousses du Moove Lab à hauteur de 500 000 euros.

Développer l'écosystème en France

Ce partenariat vise également à aider les jeunes pousses de l'EITUM à s'implanter en France. Le Moove Lab s'engage à offrir ses services aux start-up financées par l'EITUM notamment en intégrant une des jeunes pousses dans ses deux prochaines promotions. Comme les autres start-up de la promotion, elles pourront intégrer Station F et profiter d'un accompagnement des experts de Mobilians et Via ID. L'accélérateur de start-up s'engage également à leur donner accès à différentes entreprises partenaires.

"En tant qu'écosystème mondial de premier plan, Moove Lab et Station F offrent une opportunité unique aux start-up d'Horizon Europe d'accéder à l'expertise en matière de mobilité et au marché français, affirme Fredrik Hanell, directeur de la création d'entreprise à l'EIT Urban Mobility. Ce partenariat renforce notre mission pour des villes plus vivables en fournissant un soutien et des investissements pour les meilleures start-up dans notre domaine."

Ce partenariat s'inscrit dans une stratégie plus globale. L'Union européenne cherche à favoriser l'écosystème tech et le développement des start-up. Cela passe notamment par un rapprochement des différentes initiatives mises en place dans les pays et par l'Union européenne.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.