Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Le mouvement The French PropTech se lance à Nantes

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Structurer la filière naissante de la PropTech (start-up dans l’habitat, l’immobilier et la construction), telle est l’ambition de ce mouvement officiellement lancé à Nantes à l’occasion du Web2Day, qui se tient du 13 au 15 juin 2018.

Le mouvement The French PropTech se lance à Nantes
The French Proptech s’affiche comme un mouvement d’envergure nationale créé par des entrepreneurs pour des entrepreneurs

"Prop" pour "Property", "Tech" pour "Technology", la filière PropTech regroupe des entreprises innovantes dans l’habitat, l’immobilier et la construction. Mais elle est encore peu structurée en France. Pour lui donner de la visibilité, plusieurs start-up du secteur viennent créer le mouvement The French PropTech.

Ces 10 entreprises de Nantes et Montpellier* ont déjà été rejoints par 20 autres structures en France. Leurs objectifs ? "En capitalisant sur la dynamique ‘tech’, l’enjeu est d’unir nos forces et de re-verticaliser sur notre savoir-faire, la digitalisation au service de l’habitat, de l’immobilier et du bâtiment", explique Pierre Leroy, co-fondateur d’EP à Nantes, spécialisé dans les solutions digitales pour l’habitat.
 
Nantes et Montpellier

Le mouvement The French PropTech va prochainement se structurer sous la forme d’une association Loi 1901 . Deux territoires apparaissent précurseurs sur cette dynamique collective : Montpellier et Nantes. Dans l’Hérault, un groupement PropTech Montpellier a été constitué début 2018 avec une quinzaine de structures.

A Nantes, c’est autour d’EP que l’écosystème local, "qui compte une quinzaine de startups avec des modèles économiques viables et de la création régulière d’emplois", entend se rassembler. En effet, la société (50 salariés), qui vient de s’offrir de nouveaux locaux sur l’Ile de Nantes, a déjà ouvert les bureaux d’Unik à plusieurs start-ups comme Bloc in Bloc, Take a Desk ou Kadran qu’elle vient de racheter.

Un vaste marché

Référencer les entreprises PropTech, accompagner les jeunes pousses de la filière, partager des contacts, des ressources et des technologies, les projets du mouvement, qui se veut d’envergure nationale, sont multiples. Mais ils s’inscrivent dans une même optique, celui de faire du mouvement un point d’entrée unique vers les start-ups qui travaillent dans l’immobilier pour les autres acteurs du marché. Selon l’étude Global PropTech Survey, 89% des entreprises traditionnelles de l’immobilier considèrent qu’elles doivent collaborer avec les start-ups, mais seulement 24% d’entre elles ont défini une stratégie d’innovation. De quoi offrir de belles perspectives aux entrepreneurs de la PropTech.
 

*Les 10 entreprises à l’initiative de The French PropTech : Immodvisor, EP, Take a Desk, Bloc in Bloc, Fundimmo, Cedreo, Idealys, MaSmartHome, Snapkin et LKSpatialist

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale