Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

"Le numérique transforme radicalement la pratique du design", pour François Brument

Présenté comme designer numérique, François Brument n’imagine ni interface homme machine, ni objet connecté. Il utilise le numérique pour explorer de nouvelles voies de conception et de production. Rencontre.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le numérique transforme radicalement la pratique du design, pour François Brument
"Le numérique transforme radicalement la pratique du design", pour François Brument

Signe des temps, en 2013, c’est à François Brument que VIA (Valorisation de l’innovation dans l’ameublement) a choisi de donner sa Carte Blanche. Résultat, un habitat imprimé : chambre-dressing-salle de bain, en briques de béton imprimées en 3D, façon Lego personnalisés, mais dont les 55 blocs sont tous différents. Le tout était présenté au salon Maison et objets puis au showroom parisien (près de la Gare de Lyon) de l’association.

"Pour cette Carte Blanche nous avons utilisé l’impression 3D à grande échelle, qui reste rare dans l’industrie, explique François Brument. Cela permet de montrer que l’informatisation est déjà partout dans l’industrie. Qu’il y a déjà énormément d’outillage à commande numérique. Mais que c’est la façon d’utiliser ces outils qu’il est possible d’optimiser. C’est ce que nous qualifions de design numérique. Et il ne s’agit pas juste d’utiliser les outils numériques, mais d’interroger un autre mode de conception, de fabrication et de distribution des objets."

Revisiter la notion de standard

Matérialisé par cette chambre, le projet habitat imprimé est en fait une plate-forme de conception, qui va beaucoup plus loin qu’un simple configurateur. Et ce, même si l’outil qui permet de concevoir chacune des briques adaptées à l’environnement à aménager, est encore en court de développement. Si l’interface utilisateur reste brute. Et si peut-être même il n’aura aucune déclinaison industrielle, le concept permet d’investir autrement la notion de standard. "Le plus important, n’est pas d’avoir imprimé si grand, mais la démonstration d’une manière de concevoir."

Une autre pratique du design

C’est dit. Pour François Brument le design numérique n’est pas le design du numérique, mais une autre approche du design. "L’appellation designer numérique est utile pour qualifier rapidement une pratique du design. Les outils du design ont changé. Nous sommes aujourd’hui dans une forme de transition, comme celle de la révolution industrielle, marquée par la mécanisation de l’outil et le passage de l’artisanat à la figure du designer et de l’ingénieur ?" Selon François Brument, les outils numériques interrogent le même type de changement. "Sauf, qu’on ne disait pas designer mécanique, alors que la réflexion du design reste la même."

Agir de la conception à la fabrication

Que permettent ces nouveaux outils numériques pour un designer ? "L’impression 3D permet par exemple de réaliser des pièces que l’on ne pouvait pas faire avant, que ce soit techniquement ou esthétiquement." Mais ce n’est pas tout. Ils permettent surtout de sortir de la production en série pour revenir au sur-mesure, à la personnalisation. "Les technologies permettent de sortir de l’aspect ‘un objet pour tous’, pour aller vers ‘un objet pour chacun’. Là où les moyens de conception étaient le plan et le moule, assez statiques, le fichier 3D d’un objet est variable. Le numérique permet d’investir une forme de fichier original et changeant. Les outils de fabrication numérique permettent ensuite de les fabriquer."

Dépasser la recherche de productivité

"Le numérique permet au design d’agir de la conception à la fabrication, de monopoliser la chaîne complète", résume François Brument. Il permet aussi de s’interroger sur le métier, en termes d’enseignement, de prototype à montrer aux industriels, de nouvelles formes d’industries. "Aujourd’hui, Airbus réfléchit à imprimer un avion à l’échelle 1", rappelle le designer. Mais attention à ne pas cantonner l’usage du numérique à la recherche de productivité. "Un des écueils des industriels est d’utiliser le numérique toujours dans une optique de sur-optimisation." Il permet bien plus.

Explorer la conception paramétrique

Finalement, "le vrai message, c’est que le numérique transforme radicalement la pratique du design", finit par expliquer François Brument. Et ce qui l’intéresse, c’est le rapport à l’outil industriel, à des questions de conception paramétrique, d’urbanisme. "L’idée de mon travail, c’est d’avoir une forme de dessin paramétrable. C’est ça que je souhaite enseigner. Et cela, personne ne nous l’a appris."

Matérialiser les mutations

Pour autant, même s’il regrette la caricature qui cantonne le design numérique au design d’interface, il a aussi travaillé le sujet avec sa complice Sonia Laugier (Ingénieur designer- Centrale Nantes-ENSCI-les Ateliers) "Avec Edf R&D, pour l’Horloge énergétique, nous avons certes interrogé l’interface, mais en interrogeant le code formel et esthétique pour produire la prise de conscience. L’électricité garde un côté magique. D’où l’intérêt de travailler sur les formes changeantes. Il y avait aussi l’enjeu de développer un outil de back office pour les gestionnaires de sites." Dans ce cas, le numérique permet d’aborder le problème d’une forme en perpétuelle mutation.

Aurélie Barbaux

François Brument, designer numérique


François Brument est designer. Diplômé de l’ENSCI-Les Ateliers en 2004. En 2006, il a fondé me studio In-flexions, cellule de recherche sur la pratique numérique de création d’objets. En 2007 il a reçu une aide à projet du Via (Valorisation de l’innovation dans l’ameublement). Il a participé à la création du Fablab de l’ENSCI-Les Ateliers, où il encadre aujourd’hui les étudiants. Il enseigne également à l’Ecole supérieure d’art et design de Saint-Etienne. Il travaille avec EDF, Orange et Ballantine’s. Pour la Carte Blanche 2013 du VIA il a présenté un projet d’habitat Imprimé.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale