Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le parcours santé de demain sera numérique

L'investissement en capital-risque dans le domaine de la santé numérique se poursuit, tout comme les innovations technologiques permettant la transformation du parcours santé.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le parcours santé de demain sera numérique
Le parcours santé de demain sera numérique © DR

Une étude de RockHealth aux Etats-Unis, l'un des plus gros accélérateurs de start-up dans le domaine de la santé, rapporte que les investissements en capital-risque ont baissé partout sauf dans le software et la santé numérique, en pleine expansion. Les sociétés proposant des technologies de "médecine intelligente" totalisaient 849 millions de dollars d'investissements en juin 2013. Les secteurs concernés sont le suivi de patients à distance, l'administration hospitalière, les analyses, les dossiers médicaux électroniques, et les programmes de bien-être des individus ou des employés. De plus, toujours aux Etats-Unis, 40 à 44% des hôpitaux ont adopté un système basique de dossiers médicaux électroniques en 2012.

Priorité à l'accès à l'information

Le Colloque numérique et santé qui s'est tenu à Paris les 4 et 5 juillet a rassemblé de nombreux experts pour déterminer les gains de la santé numérique et les tendances du futur. Leur but : développer les outils numériques à la disposition des français. En effet, aujourd'hui, moins de 1% des applications mobiles [de santé numérique] sont disponibles en langue française. Le défi de la santé numérique tel que décrit par ce colloque est d'éviter la rupture d'information dans le parcours santé, d'ou l'importance du télé-suivi ou des dossiers médicaux électroniques partagés. 

Du côté des usagers, plusieurs champs d'action ont été identifiés pour construire la filière santé de demain:  le "quantified self" (outils d'auto-mesures et surveillance des constantes), le e-learning et le e-coaching pour favoriser l'accès des usagers aux informations médicales, puis l'accès au télé-conseil médical. A titre d'exemple, en France, au mois d'avril 2013, le populaire site aufeminin.com a mis à la disposition des internautes un service de téléconseil médical gratuit en partenariat avec francemedecin.fr, offrant l'accès à un médecin via les forums du site.

"Quantified Self", le futur de la santé ?

La santé mobile, "M-Health", a ouvert depuis plusieurs années la voie à de nombreuses innovations notamment dans ces outils d'auto-mesures, accessibles via mobile qui forment le "quantified self". Selon le colloque numérique et santé, les opportunités viennent du fait que les Smart phones ont un accéléromètre intégré, GPS, appareil photo, technologie vidéo… qui peuvent être synchronisés avec d’autres capteurs ambulatoires via Bluetooth (rythme cardiaque, respirateurs, pollution de l'air, UV...). 6 milliards d'individus ayant accès à un téléphone portable, le potentiel est énorme.

La tendance est loin de faiblir. Toujours selon les recherches du colloque, on devrait compter dans le monde 500 millions d’utilisateurs d’applications "M-health" en 2015, pour un marché de 6 milliards de dollars en 2015. Les analyses de croissance du secteur montrent que de 17 000 applications mobiles de santé mi-2011, nous sommes passés à 35 000 mi-2012. 

Les possibilités d'innovation sont nombreuses. Aux Etats-Unis, de nombreuses start-up ont lancé des applications populaire "quantified self" via mobile, comme 23andme qui permet d'établir une carte ADN sur mesure et d'obtenir toutes les informations relatives aux maladies qui vous guettent. Un outil effrayant ou puissant ? Un peu des deux.

Nora Poggi

 

Les datas de l'été : le Big Data affole les compteurs

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale