Le patron de Google juge "scandaleux" l'espionnage de données d'internautes par la NSA

Google avait alerté les parlementaires et la présidence américaine sur les dérives de la NSA, assure son PDG Eric Schmidt dans une interview au Wall Street Journal.

Partager
Le patron de Google juge

Google ne cautionne pas l'interception de données personnelles dans ses serveurs par les services de renseignement américains. Eric Schmidt, le patron du groupe américain, l'affirme dans une interview au Wall Street Journal. Le géant Internet se serait d'ailleurs plaint de ces méthodes auprès de la NSA, de membres du Congrès et de la présidence américaine, ajoute-t-il. "Il est vraiment scandaleux que l'Agence de sécurité nationale aille regarder dans les centres de données de Google, si ces révélations sont vraies. Les actes que l'organisation était prête à commettre en dépit du bon sens, pour mener sa mission, et violer potentiellement la vie privée des gens, ça n'est pas correct", juge Eric Schmidt, le PDG de Google.
"La NSA aurait collecté les données téléphoniques de 320 millions de personnes, dans le but d'identifier à peu près 300 personnes qui présenteraient un risque. C'est tout simplement une mauvaise politique publique...et peut-être illégale", poursuit-il.

google dénonce la censure en Chine

Eric Schmidt a par ailleurs indiqué qu'en raison de la censure de l'Internet chinois, Google n'avait pas l'intention d'y investir à court terme. "Le régime de censure en Chine s'est nettement aggravé depuis que nous en sommes partis. Il faudra donc que les choses changent avant que nous y retournions", a-t-il précisé au Wall Street Journal. Google a fermé son moteur de recherches en langue chinoise en 2011.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS