Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le patron de Nvidia explique pourquoi ses cartes graphiques sont en rupture de stock permanente

Bon courage à qui veut s'acheter une carte graphique de nos jours. Ruptures de stock et prix déraisonnables sont devenus monnaie courante. Si les cryptomonnaies sont souvent pointées du doigt, le CEO de Nvidia se veut moins catégorique. Il identifie 4 facteurs clés, dont une cryptomonnaie bien spécifique : Ethereum.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le patron de Nvidia explique pourquoi ses cartes graphiques sont en rupture de stock permanente
Le patron de Nvidia explique pourquoi ses cartes graphiques sont en rupture de stock permanente © Nvidia

Il est depuis plusieurs mois très difficile de se procurer une carte graphique. De nombreux modèles sont en rupture de stock et ceux qui ne le sont pas voient souvent leur prix augmenter considérablement. Une situation frustrante pour les afficionados de jeu vidéo et qui perdure contre toute attente.

 

La popularité croissante de jeux gourmants en ressources

Lors d'une session de questions-réponses à la GPU Technology Conference 2018 organisée par Nvidia, Jensen Huang, cofondateur et CEO de l'entreprise, est revenu sur les quatre facteurs qui causent cette situation. Le premier est la croissance du marché du jeu vidéo, porté par un nouveau genre : le batte royale. "Des jeux comme Player Unknown's Battlegrounds et Fortnite sont très populaires et ont créé un nouveau marché de masse pour nos produits", commente Jensen.

 

La GeForce, outil par défaut du chercheur en intelligence artificielle

Le second facteur est la popularité croissante des vidéos basées sur les sessions de jeu (livestream sur Twitch, let's play sur YouTube), qui requièrent beaucoup de ressources graphiques. La troisième raison est l'explosion de l'intelligence artificielle à travers le monde. "Le réflexe par défaut lorsqu'un chercheur ou un développeur veut se mettre au deep learning, c'est d'acheter une GeForce, déclare le dirigeant. Cela a fortement augmenté la demande pour nos produits."

 

Le GPU, pierre angulaire d'Ethereum

Enfin, la raison la plus fréquemment avancée est le besoin en puissance de calcul des cryptomonnaies. Le dirigeant tient cependant à tuer dans l'oeuf l'idée que ses GPU sont utilisés pour miner des Bitcoin. "Les bitcoins sont principalement minés par des puces ASICS aujourd'hui, explique-t-il. Mais il existe une autre cryptomonnaie dont le réseau a été conçu pour s'assurer qu'il ne puisse pas être contrôlé par une poignée d'acteurs. Pour ce faire il fallait un ordinateur distribué, le plus grand du monde. Et c'est ce que représentent nos GPUs. Ce réseau s'appelle Ethereum, et c'est le quatrième facteur."

 

Combinés tous ensembles, ces facteurs font que la demande est trop forte pour les capacités de production de Nvidia. "Nous travaillons très dur avec notre supply chain pour résoudre ce problème aussi vite que possible", avance le CEO.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale