Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le PDG d'Orange placé en garde à vue dans l'affaire Tapie

Selon des proches de l'enquête interrogés par l'AFP, le patron d'Orange, Stéphane Richard, a été placé en garde à vue le 10 juin au matin dans le cadre de l'affaire Tapie. Sa place à la tête d'Orange n'est pas menacée, selon la direction de l'opérateur télécoms.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le PDG d'Orange placé en garde à vue dans l'affaire Tapie
Le PDG d'Orange placé en garde à vue dans l'affaire Tapie © Guillaume Paumier - Flickr - C.C

C'est en tant qu'ancien directeur de cabinet de la ministre des Finances Christine Lagarde que Stéphane Richard a été placé en garde à vue le 10 juin dans l'affaire Tapie.

Selon l'AFP, les juges du pôle financier de Paris attendent de l'actuel PDG de l'opérateur télécoms Orange qu'il livre ses explications sur le rôle et la responsabilité du ministère de l'Economie dans la décision en 2007 de recourir à un arbitrage pour mettre fin au litige sur la vente d'Adidas.

Stéphane Richard devrait être entendu sur le rôle précis de Bercy et de l'Elysée dans l'arbitrage qui a conduit l'homme d'affaires Bernard Tapie à obtenir 403 millions d'euros d'indemnités en 2008.

En cas de mise en examen dans cette affaire, Stéphane Richard pourra difficilement conserver son poste, avait averti le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg au Monde la semaine dernière.

"Si Stéphane Richard est mis en examen, il lui sera difficile de rester. Jérôme Cahuzac a démissionné alors qu'il n'était pas mis en examen. Nous devons tous être exemplaires, ministres et patrons de grandes entreprises publiques", avait ainsi déclaré Arnaud Montebourg, cité dans l'article du quotidien du soir.

Suite à cette annonce, la direction d'Orange a précisé que malgré sa garde à vue, Stéphane Richard restait à la tête d'Orange.

 
media