Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le père des processeurs M1 d'Apple retourne chez Intel

Jeff Wilcox quitte Apple après huit ans pour retrouver son ancien employeur, Intel, chez qui il supervisera le design des Systems-on-a-Chip (SoC). 
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le père des processeurs M1 d'Apple retourne chez Intel
Le père des processeurs M1 d'Apple retourne chez Intel © Apple

Apple, qui a réussi un vrai tour de force en imposant ses propres processeurs comme des leaders à la fois pour le marché du smartphone et celui de l'ordinateur portable, perd l'homme à la tête de son équipe Apple Silicon. Jeff Wilcox, directeur de l'architecture Mac depuis 8 ans, a notamment conçu le processeur T2 (qui garantit la sécurité des données) et a joué un rôle déterminant dans la création de la puce M1, qui a permis à Apple de s'émanciper d'Intel dans les ordinateurs.

Il repart désormais chez Intel. Rageant. Il y supervisera la conception des Systems-on-a-Chip (SoC), son titre officiel étant "Intel Fellow, Design Engineering Group CTO, Client SoC Architecture". Il avait auparavant été responsable de l'architecture des chipsets PC pour Intel de 2010 à 2013, et retourne donc chez son ancien employeur au moment où celui-ci lance une grande offensive pour retrouver de sa superbe.

La guerre des processeurs
Apple a frappé fort avec son processeur M1, et la firme de Cupertino ne va pas s'arrêter en si bon chemin. Elle devrait dévoiler sa nouvelle génération de processeurs M2 au deuxième semestre. Son excellence dans le domaine des puces lui permet de se démarquer aussi bien sur le marché des iPhones que celui des ordinateurs personnels et des smartwatchs. Elle sera aussi l'une de ses forces sur le marché de la réalité virtuelle et augmentée lorsqu'elle s'y attaquera.

Intel, de son côté, a présenté au CES de Las Vegas cette semaine une gamme d'une cinquantaine de nouvelles puces, dont ses CPU Intel Core Alder Lake de 12e génération pour les PC portables. Ceux-ci adoptent une architecture hybride (cœurs hautes performances associés à des cœurs basse consommation). D'après Intel, son Core i9 12900HK est le processeur mobile le plus puissant du marché, devant le M1 Max du MacBook Pro. Cela reste à déterminer par des tests indépendants.

Colmater les fuites
Coïncidence ou non, Apple a selon Bloomberg offert un bonus de 180 000 dollars en actions à certains de ses ingénieurs pour prévenir les débauchages, notamment de la part de Meta, qui aurait recruté une centaine d'ingénieurs chez Apple ces derniers mois. L'entreprise de Mark Zuckerberg cherche à monter en puissance dans la conception de puces pour équiper ses appareils de réalité virtuelle et augmentée.

Apple a également connu un turnover important dans sa division automobile. Cela ne l'empêche de continuer à battre des records : elle a été la première à atteindre une capitalisation boursière de 3000 milliards de dollars cette semaine.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.