Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le pionnier de l'automobile connectée Xee lève 12 millions d'euros auprès de Total et Bridgestone

Levée de fonds Xee, la start-up interne du groupe Mobivia (maison mère de Midas et Norauto) qui a créé un objet connecté pour l'automobile, lève 12 millions d'euros. Bridgestone et Total entrent au capital, tout comme le fonds familial Cofip.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le pionnier de l'automobile connectée Xee lève 12 millions d'euros auprès de Total et Bridgestone
Xee a créé le boitier connecté Xee Connect pour l'automobile. © Xee

Coup d'accélérateur pour le spécialiste de l'automobile connectée Xee. Né en 2012 comme un projet intrapreneurial au sein du groupe Mobivia, maison mère de Midas et Norauto, la start-up a ensuite été accompagnée par l'accélérateur maison, Via ID. Avec son soutien, l'équipe de Xee, basée à Lille (37 salariés), a commercialisé en 2014 un objet à brancher sur la prise diagnostic du véhicule permettant d'emmagasiner des données et de proposer de nouveaux services. Un peu comme une autre start-up française, Drust, qui a levé 3 millions d'euros en 2016 auprès de l'assureur Macif.

 

Créer des services grâce à la connectivité

Au-delà du concept d'objet connecté automobile, Xee a surtout préfiguré le type de services rendus possible par la connectivité native des véhicules, encore peu développée, mais promise à un bel avenir. Maintenance prédictive, assurance modulée en fonction des habitudes de conduite, suggestions commerciales basées sur la géolocalisation… C'est cette vision qui a sans doute séduit deux nouveaux actionnaires et partenaires industriels : le groupe énergétique français Total et le manufacturier de pneus japonais Bridgestone. Tous deux participent à une levée de fonds de plus de 12 millions d'euros, aux côtés du fonds Cofip appartenant à la famille Senn. Une belle réussite pour le groupe Mobivia et son accélérateur ViaID, qui avait pris une participation dans la jeune pousse.

 

beaucoup de concurrents dans la voiture connectée

Xee va donc pouvoir embaucher et se muscler en Europe. Elle va accélérer en Italie, Espagne, Portugal et Belgique et se lancer en Allemagne, aux Pays-Bas et Luxembourg, toujours avec le soutien des enseignes du groupe Mobivia. Ses nouveaux actionnaires vont lui apporter une force de frappe en R&D qui lui permettra d'aller plus vite sur de nouveaux services (on pense évidemment au pneumatique connecté).

 

Enfin, la start-up veut s'affirmer comme un partenaire incontournable pour les acteurs de l'aftermarket automobile, en ouvrant sa plate-forme technique à d'autres industriels et en se positionnant comme "tiers de confiance" sur le véhicule connecté. La Français aura fort à faire face aux constructeurs automobiles, qui ne veulent pas forcément partager les données de leurs véhicules, et les géants du numérique, présents via les smartphones des passagers et le système de bord.
 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale