Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le pionnier de la réalité augmentée Blippar est en faillite

L'entreprise britannique Blippar, pionnière de la réalité augmentée sur smartphones, annonce sa mise en redressement judiciaire. Elle perdait beaucoup d'argent depuis 2017, n'ayant pas su s'adapter à un marché en pleine évolution.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le pionnier de la réalité augmentée Blippar est en faillite
Le pionnier de la réalité augmentée Blippar est en faillite © Blippar

Blippar, start-up pionnière de la réalité augmentée, est en faillite. Dans un communiqué publié le 17 décembre 2018, l'entreprise qui fut un temps évaluée 1,5 milliard de dollars a annoncé sa mise en redressement judiciaire.

 

Elle accusait d'importantes pertes financières depuis 2017 et avait déjà fermé ses bureaux californiens (Mountain View) et perdu plusieurs dirigeants. Elle comptait sur une levée de fonds pour se relancer, mais un désaccord entre ses investisseurs a fait capoter le projet.

 

"Triste, décevant et regrettable"

"Depuis les derniers mois, toute l'équipe de Blippar a travaillé dur pour concentrer nos activités sur notre offre BtoB, de manière à atteindre la rentabilité et apporter des intérêts au long terme à nos actionnaires", est-il expliqué dans le communiqué. "Cette stratégie avait été approuvée à l'unanimité par le conseil d'administration et demandait un petit investissement. Malheureusement, un actionnaire a voté contre ce financement additionnel."

 

La société David Rubin & Partners a été nommée par une cour de justice britannique pour administrer Blippar le temps de son redressement. Elle devrait "trouver un acheteur pour tous les biens de l'entreprise", est-il expliqué. Entre temps, les services de la start-up vont s'arrêter et ses employés seront licenciés. "C'est une fin incroyablement triste, décevante et regrettable", commentent ses dirigeants.

 

Pionner de l'AR

Fondée en 2011 par Ambarish Mitra et Omar Tayeb, Blippar s'est imposée dans la réalité augmentée sur smartphones avant que les géants technologies américains ne s'y intéressent. Elle se démarquait notamment grâce à sa technologie de reconnaissance visuelle, qui lui permettait d'identifier un objet spécifique.

 

L'entreprise a rapidement collaboré avec de grandes marques, comme Nestlé ou Coca-Cola, pour lesquelles elle a créé des campagnes publicitaires sur smartphone. Elle a aussi lancé une application GPS en réalité augmentée – avant Google, créé une bande dessinée en Inde pour sensibiliser aux violences sexuelles ou encore réalisé des panneaux publicitaires interactifs aux États-Unis. Mais l'arrivée de nouveaux acteurs sur ce marché – et le lancement d'ARKit et AR Core – ont eu raison d'elle.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media