Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le plan de Boursorama pour franchir le cap des 2 millions de clients en 2020

Boursorama Banque compte désormais un million de clients et prévoit de franchir le cap des 2 millions à l'horizon 2020. Pour atteindre ce nouvel objectif, la filiale de la Société Générale entend séduire les jeunes actifs, en annonçant un partenariat avec Uber, et les plus jeunes avec le lancement d'une offre dédiée aux mineurs. Elle devra toutefois faire face à la multiplication des néobanques et à l'offensive des banques traditionnelles qui font désormais équipe avec les fintechs.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le plan de Boursorama pour franchir le cap des 2 millions de clients en 2020
Marie Cheval est la directrice générale de Boursorama. © Boursorama

C'est sans doute la plus vieille fintech de France. Lancée en 2005, Boursorama Banque s'est félicitée, ce jeudi 23 février 2017 lors de sa conférence de presse annuelle, d'avoir passé la barre du million de clients. Les équipes ont de quoi se réjouir puisqu'il aura fallu douze années à la banque 100% en ligne pour franchir ce cap symbolique. "2016 a été une année exceptionnelle. Nous avons gagné 243 000 nouveaux clients. Cela représente une hausse de 29%, détaille Marie Cheval, directrice générale de Boursorama. En trois ans, Boursorama Banque a doublé le nombre de ses clients".

 

Une offre complète et centrée sur le client

Si l'ancien trublion du marché bancaire est parvenu à atteindre cet objectif, "ce n'est pas le fruit du hasard", assure la directrice générale qui égrène les différents points forts de Boursorama Banque. D'abord, une gamme complète. "Dans la tête des particuliers une banque prête de l'argent. L'offre de crédit est donc un point déterminant", commente-t-elle. "Nous avons actuellement plus de 4 milliards d'euros d'encours de prêts immobiliers", précise-t-elle.

 

Autre pilier du pure player : la satisfaction client. Selon la dernière enquête menée par OpinionWay, en novembre 2016, 91% de ses clients déclarent être prêts à recommander Boursorama à leur entourage. "L'intérêt du client est au cœur de notre modèle. Notre objectif est de lui simplifier la vie", insiste Marie Cheval, en citant par exemple les services d'alertes, qui notifient le client d'un SMS lorsqu'un achat supérieur à 200 euros est effectué depuis sa carte bancaire. "Cela contribue à renforcer le sentiment de sécurité", indique la directrice générale. Au cours de l'année passée, la banque s'est également attachée à revoir son espace client et a procédé à la refonte de ses applications. L'accent a également été porté sur les services de PFM (Personal Finance Management). Boursorama revendique ainsi 320 000 comptes agrégés et 4,8 millions de documents stockés.

 

Un partenariat avec Uber et une offre mobile pour les lycéens

Boursorama Banque compte bien poursuivre sur sa lancée et entend dépasser les 2 millions de clients à l'horizon 2020. Dans cette optique, la banque mise sur la loi Macron qui facilite le changement de banque et prévoit d'élargir sa cible. Une stratégie qu'elle a déjà amorcée en septembre 2016 avec le lancement de "Welcome". Adressée aux jeunes actifs, cette offre propose une carte bancaire Visa internationale sans conditions de revenus et un accès à tous les produits Boursorama. En revanche, la gratuité n'est plus de mise et l'offre est proposée à 1,5 euro par mois. Boursorama vient également de lancer une offre adressée aux professionnels (autoentrepreneurs et professions libérales), pour 9 euros par mois.

 

Et pour séduire de nouveaux clients, la filiale de la Société Générale donnera, dès mars 2017, le coup d'envoi d'un partenariat avec Uber. Pendant six mois, les nouveaux clients de Boursorama Banque bénéficieront d'une réduction de 20% sur toutes leurs courses Uber. Dans les cartons également, une offre "mobile first" adressée aux mineurs. "Je ne peux pas en dire plus, mais elle sera lancée dans le courant de l'année et nous visons d'abord les lycéens", confie Marie Cheval.

 

Plus de 2 millions de clients en 2020 malgré Orange Bank 

Le pure player assure que ses objectifs de croissance ne seront pas remis en cause par le lancement imminent d'Orange Bank ou par la future offre 100% mobile de La Banque Postale prévue pour 2018. "Jusqu'à présent, l'arrivée de chaque nouvel acteur sur le marché n'a fait que crédibiliser la banque en ligne. Et à chaque fois, nous en avons bénéficié", répond Boursorama, qui se targue d'être arrivée la première sur le marché.

 

Encore faut-il pouvoir maintenir cette longueur d'avance. Alors que les banques traditionnelles musclent leur offensive en multipliant la création d'incubateurs, de fonds de capital-risque ou de digital factory, comme la BPCE… Boursorama Banque, elle, est beaucoup plus discrète sur sa politique d'innovation. "Avec 700 collaborateurs, nous sommes beaucoup plus petits que les autres banques et donc plus agiles", se défend Marie Cheval. "Nous ne communiquons pas sur notre stratégie d'open innovation car nous faisons de l'open innovation sans le savoir, c'est dans notre ADN", avance-t-elle. La directrice générale cite, bien sûr, le rachat de la fintech Fiduceo, en 2015, ou encore des collaborations avec Quicksign (signature électronique) et une autre start-up spécialisée dans la reconnaissance intelligente des écrits. Pas de commentaire, en revanche, sur le montant du budget dédié à l'innovation ni sur le poids de la R&D au sein des équipes.

 

Contrairement à ses habitudes, le pure player n'a pas communiqué non plus sur ses chiffres financiers, mais uniquement sur ses chiffres d'activité. Un choix qui peut laisser penser que la banque 100% en ligne est prête à mettre de côté ses objectifs de rentabilité pour remporter la course à la croissance...

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

2 commentaires

patricelecerf
24/02/2017 08h44 - patricelecerf

Il est facile d'avoir tant de clients quand vous ne supprimez pas les comptes de ceux qui quitte Boursorama J'ai quitté Boursorama depuis plus d'un an mais je reçois toujours la mise à jour de mon compte, égal à 0 soit mais mon compte est toujours comptabilisé. Passage par le médiateur qui fait la sourde oreille. On ne m'y reprendra plus

Répondre au commentaire | Signaler un abus

jean francois
27/02/2017 23h07 - jean francois

Oui et c'est aussi facile d'arriver à un million de clients En effet ce que Mme cheval ne dit pas c'est qu'il s'agit de clients de la société générale sa maison mère qui lui ont été transférés car juges moins rentables

Signaler un abus

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale