Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le plan de Valérie Pécresse pour faire de l'Ile-de-France une "smart région"

A travers son programme "Smart Région Initiative", la région Île-de-France veut exploiter toutes les ressources du numérique pour améliorer la qualité de vie des Franciliens et renforcer son attractivité.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le plan de Valérie Pécresse pour faire de l'Ile-de-France une smart région
Le plan de Valérie Pécresse pour faire de l'Ile-de-France une "smart région" © Pascal Guittet - L'Usine Nouvelle

"Nous avons pour ambition de développer un nouveau style de vie à la francilienne en utilisant tous les moyens que nous offre le numérique", a souligné Valérie Pécresse, présidente de la région Île-de-France en dévoilant, le 21 novembre, le contenu du copieux programme régional "Smart Région Initiative".

Ce plan vise à construire une région innovante, agile et inclusive répondant aux nouveaux besoins et usages des citoyens, des entreprises et des territoires. Il repose d’abord sur un effort financier accru pour accélérer l’équipement de tout le territoire en Très Haut Débit (THD) . "Les fondations de notre ambition ces sont les réseaux. Tout le territoire francilien sera équipé de la fibre d’ici la fin de l’année 2021. A cette fin nous investirons 40 millions d’euros de plus que prévu ce qui portera à 57 millions d’euros la somme affectée au THD sur la durée du mandat", a détaillé Valérie Pécresse. La présidente de l’exécutif régional a, par ailleurs, rappelé l’objectif de disposer en Île-de-France de 1000 tiers-lieux à l’horizon 2021 contre 621 aujourd’hui.

La région veut également faire de l’open data un moteur d’innovation. L’open data "par défaut" deviendra la règle à partir de 2018. Un pilote est en cours de développement pour permettre dès janvier 2018 de mettre à disposition automatiquement les données de deux grandes  compétences régionales : les lycées et les entreprises. Pour ces dernières seront libérées toutes les données sur les attributaires des aides et subventions des dispositifs régionaux.

 

"Concentrateur de données"

La région se voit aussi en "concentrateur de données". Ainsi sa stratégie pour l’utilisation des datas se traduira par la mise en place fin 2018 d’une plateforme régionale de données 3D. La construction de ce "double numérique" prendra plusieurs années mais ses briques seront progressivement rendues disponibles auprès du public et des entreprises. Cinq millions d’euros seront consacrés à ce projet en 2018.

Un large panel de nouveaux services innovants personnalisés, géolocalisés et dématérialisés sera proposé aux Franciliens. Des services qui entrent dans le champ des compétences régionales : mobilité, environnement, développement économique et agriculture, tourisme, loisirs, culture...

Ainsi la région a-t-elle déjà lancé en septembre dernier une nouvelle version du système Vianavigo qui propose des services d’information indispensables à la mobilité. Cet outil reçoit 3,4 millions de visites par mois. Dans le bouquet de services qu’elle compte déployer la région prévoit, entre autres, un portail d’information pour l’orientation professionnelle, des capteurs portatifs de pollution pour permettre à chacun de mesurer son exposition à la pollution et de la partager, une application web de suivi des grands travaux ou encore une place de marché touristique qui intégrera un moteur de recommandations aux touristes

 

démarche de co-construction

"Le quatrième pilier de notre initiative tient dans la méthode qui repose sur le co-construction avec les parties prenantes : citoyens, entreprises, centres de R&D, collectivités territoriales", a enfin souligné Valérie Pécresse. Cette démarche, qui devrait permettre de coller aux besoins des utilisateurs, se traduira par le lancement des "Rendez-vous de la Smart Region" mais aussi à travers des hackathons, datathons, barcamps, etc.

En marge de cette présentation Fouad Awada, le directeur général de l’Institut d’Aménagement et d’Urbanisme d’Île-de-France a présenté le dernier cahier édité par cette institution qui donne à voir la métamorphose de l’île-de-France sous l’effet de la pénétration du numérique. Baptisé "de la smart city à la région intelligente" cet ouvrage fait le point en croisant de nombreuses disciplines pour offrir une vue à 360 ° des conséquences du phénomène numérique et, ainsi, aider les décideurs, techniciens et praticiens à mieux l’appréhender.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.