Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le PlayStation VR 2 sortira début 2023, d'après Sony

Le prochain casque de réalité virtuelle de Sony sortira en France et dans le reste du monde en début d'année prochaine. Ce PlayStation VR 2 fonctionnera comme accessoire de la PlayStation 5, renforçant la proposition de valeur de la console face à la concurrence. Il devra cependant rivaliser avec Meta et ses casques tout-en-un.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le PlayStation VR 2 sortira début 2023, d'après Sony
Le PlayStation VR 2 sortira début 2023, d'après Sony © Sony

Dans une série de messages simples publiés sur les réseaux sociaux hier soir, Sony a donné une estimation de date de sortie pour son prochain casque de réalité virtuelle, le PlayStation VR 2. Il sera commercialisé "début 2023". Sans plus de précisions, on peut estimer qu'il arrivera sur le marché au cours du premier trimestre.

Si cette période n'est pas nécessairement optimale pour le lancement de produits vidéoludiques (les sorties sont généralement ciblées pour profiter des fêtes de fin d'année), elle peut sans doute s'expliquer en partie par la pénurie majeure de composants électroniques qui frappe à peu près tous les secteurs d'activité depuis deux ans.
 

Un accessoire très attendu malgré une conjoncture difficile

Elle a conduit Sony à adapter sa stratégie autour de la PlayStation 5, dont l'approvisionnement reste encore difficile, et poussée d'autres entreprises du secteur comme Nintendo, à revoir aussi leurs plans. Un lancement en début d'année pourrait également donner au Japonais plus de temps pour constituer une bibliothèque logicielle conséquente pour le casque avant de lancer une offensive commerciale pendant les fêtes.

Quoiqu'il en soit, le PSVR2 est très attendu des aficionados de la réalité virtuelle. Il sortira plus de six ans après son prédécesseur, largement considéré comme un succès avec plus de 5 millions d'exemplaires vendus, et ce malgré des caractéristiques techniques qui ont rapidement vieillies face à la concurrence.

Son positionnement résolument centré sur le gaming et ses capacités avancées aussi bien sur les plans visuel et sonore qu'haptique devrait lui permettre de se démarquer face à Meta, actuel leader du secteur avec le Quest 2, dont le prochain casque Cambria s'adressera plutôt à un public "prosumer" (pour un mélange d'usages personnels et professionnels).

L'épineuse question du prix face au Quest 2 et à son futur successeur

Reste néanmoins à savoir s'il tiendra la durée, notamment face à l'inévitable Quest 3 (qu'on n'attend pas avant 18 mois). Cet angle gaming fait que Sony pourra compter sur la fidélité de sa communauté PlayStation, appuyé par les exclusivités de son cheptel de studios first party, bien que la nécessité d'être connecté par câble à la PlayStation 5 s'avèrera sans doute être un frein non négligeable à l'adoption.

Dernière inconnue de taille : le prix. En perte de vitesse sur ses produits "vache à lait", Meta a pris la décision radicale d'augmenter le prix du Quest 2 de 100 euros début août, passant de 349 à 449 euros. Un choix sans doute difficile, lié au fait que l'entreprise vendait jusqu'à présent le produit à perte afin d'en accélérer l'adoption. Cela donne plus de marge de manœuvre à Sony pour être compétitif, mais ne garantit pas pour autant que le PSVR2 soit cher. Combiné aux 500 euros de la PS5, le ticket d'entrée restera donc élevé.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.