Le premier processeur en nanotubes de carbone

Pour remplacer le silicium et continuer vers une électronique de plus en plus intégrée, les nanotubes de carbone sont une voie explorée depuis une quinzaine d’années. Mais deux gros défauts empêchaient jusqu’ici de les utiliser pour fabriquer des circuits dignes de ce nom. Des chercheurs de Stanford ont trouvé une solution.

Partager
Le premier processeur en nanotubes de carbone

C’est le premier système électronique en nanotubes de carbone capable d’exécuter un programme. Un ordinateur, donc, même si la simplicité de son processeur - 178 transistors ! - le place très en deçà des unités centrales actuelles en silicium. Les nanotubes de carbone sont une voie possible pour une électronique encore plus intégrée et peu consommatrice d’énergie.

Les chercheurs de Stanford qui l’ont mis au point ont réalisé une prouesse, car ils ont résolu deux problèmes qui jusqu’ici empêchaient de fabriquer des circuits.

En effet, lorsque l’on fabrique des nanotubes, on obtient en général un mélange de nanotubes métalliques et de nanotubes semi-conducteurs. Or, seuls les derniers permettent de faire des transistors... Les chercheurs californiens ont trouvé le moyen de se débarrasser des nanotubes métalliques : ils les " grillent " en mettant le système sous tension électrique.

De plus, ils ont inventé une méthode de conception de circuit qui s’accommode de la fâcheuse habitude qu’ont certains nanotubes de se positionner de travers.

Le résultat est un circuit qui fait tourner un petit système d’exploitation et exécute une vingtaine d’instructions.

Thierry Lucas

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS