Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le projet de casque de réalité virtuelle d'Apple a fait l'objet d'un désaccord avec Jony Ive

Vu ailleurs Apple mise sur les technologies immersives pour créer son prochain grand produit, qu'elle espère voir un genre prendre la relève de l'iPhone. L'entreprise travaille sur au moins deux appareils de ce type, mais leur développement n'est pas qu'un long fleuve tranquille. Bloomberg revèle que l'un d'entre un a notamment été l'objet d'un profond désaccord entre Mike Rockwell, qui dirige l'équipe AR/VR, et Jony Ive, l'ancien chef du design d'Apple.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le projet de casque de réalité virtuelle d'Apple a fait l'objet d'un désaccord avec Jony Ive
Apple Store © D.R. voir les IPTC

Un nouvel aperçu des rouages internes d'Apple pour le développement de ses futurs casques de réalité virtuelle et augmentée nous parvient par le biais de Bloomberg. Dans un article du 19 juin, le média américain révèle une querelle interne qui a émaillé la conception de l'un de ces appareils.

N301, Un casque AR/VR tout-en-un... qui ne devait pas l'être

Jony Ive, grand gourou du design chez Apple jusqu'à son départ à l'été 2019, s'est opposé fin 2018 aux choix de conception de Mike Rockwell, qui dirige l'équipe AR/VR chez Apple. L'appareil posant problème, dont le nom de code est N301, serait capable de faire à la fois de la réalité virtuelle et de la réalité augmentée, a priori via un système de passthrough vidéo (des caméras capturent l'environnement et le transcrivent sur les écrans du casque). Le casque est décrit comme disposant d'écrans ultra haute résolution et d'un système sonore spatialisé de haute qualité.

D'après Bloomberg, le projet N301 était conçu à la base pour fonctionner de pair avec un boîtier externe. Il pouvait fonctionner seul grâce à une puce intégrée si nécessaire, mais devait se connecter sans fil au boîtier pour profiter de toutes ses fonctionnalités. Le boîtier aurait pris la forme d'un ordinateur compact, branché sur secteur. Le principe similaire à ce que fait l'Oculus Quest au travers de sa fonctionnalité Oculus Link, même si elle requiert pour le moment un câble. L'intérêt est de disposer de beaucoup plus de puissance qu'avec une puce mobile, ce qui permet de repousser les limites des casques actuels avec une qualité graphique hors du commun.

Désaccord entre Mike Rockwell et Jony Ive

Mais Jony Ive n'a pas approuvé l'idée d'un casque nécessitant un accessoire statique pour être utilisé au maximum de ses capacités. Il a poussé Mike Rockwell et son équipe à redévelopper l'appareil pour ne fonctionner qu'en mode autonome. Selon Bloomberg, Rockwell n'était pas prêt à abandonner le boîtier externe et ses performances graphiques, et le désaccord a duré plusieurs mois. Au final, Tim Cook a pris le parti de de Jony Ive, et le casque est désormais développé dans une version entièrement autonome. Cependant, le travail effectué sur le boîtier ne serait pas complètement perdu, et aurait servi notamment à concevoir les processeurs qui équiperont les prochains Mac (en remplacement des puces d'Intel).

Jony Ive aurait également eu un problème idéologique avec l'idée d'une expérience virtuelle si réaliste qu'elle pourrait distancier les gens du monde réel. Il aurait été plus favorable au second projet d'Apple, baptisé N421, qui concerne des lunettes de réalité augmentée.

Un design proche de l'Oculus Quest

Les prototypes du casque N301 ressemblent à un casque Oculus Quest mais en plus compact, avec un même genre de revêtement en tissu. L'appareil disposera de sa propre boutique d'applications, avec un focus sur les jeux vidéo et les contenus vidéo immersifs. Bloomberg évoque également une fonctionnalité de réunion virtuelle. L'interface se ferait principalement par la voix, au travers de Siri, mais un petit contrôleur est également en cours de test. Le prix du casque n'a pas encore été fixé. Aux dernières nouvelles, il sera officiellement annoncé l'année prochaine, pour une sortie prévue en 2022. Le projet N421 de son côté ne sortira pas avant 2023 au plus tôt.

Le projet N301 sera le premier lancement majeur d'Apple depuis sa montre connectée, et le premier produit né au sein du Technology Development Group que dirige Mike Rockwell. Cette division d'Apple dédiée à l'AR/VR, dont la constitution a commencé fin 2015, compte désormais plus de 1000 personnes. Elle dispose de ses propres bureaux, à 15 minutes de route du siège d'Apple. L'entreprise voit dans l'AR/VR, et plus spécifiquement dans la réalité augmentée, un futur technologique qui verra naître à l'horizon 2030 son produit le plus important depuis l'iPhone. Un marché sur lequel elle devra faire face à d'autres acteurs de poids, parmi lesquels on trouve notamment Facebook et Microsoft.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media