Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le rebond grâce à la crise ? Coca et Nestlé dans les ?prêts-à-boire'. Les constructeurs automobile prêts à des concessions sur la distribution. AMD et Rockwell réduisent les effectifs. EDF peut passer

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La crise porte en germe la reprise. C'est la thèse optimiste développée par La Tribune, qui considère que les actions de stimulation (budgétaires, monétaires et sectorielles), aux Etats-Unis et dans d'autres pays, sont de nature à favoriser un rebond de l'économie mondiale. Pour le moment, les consommateurs américains sont sous le choc, constatent Les Echos : leur indice de confiance a enregistré ce mois-ci sa plus forte baisse depuis la guerre du Golfe.

En fait, l'incertitude est grande sur les conséquences des événements actuels, mais La Tribune souligne que la plupart des économistes des instituts de conjoncture et des banques critiquent l'optimisme du gouvernement français, qui prévoit 2,3% de croissance en 2001 et 2,5% en 2002. 

Vivendi Universal s'estime bien armé face à la crise. Le groupe de Jean-Marie Messier affiche de bons résultats semestriels (un chiffre d'affaires en hausse de 11%), et souligne que son activité dans la communication est peu tributaire de la publicité. Il existe tout de même quelques sources d'inquiétude, selon La Tribune, qui mentionne la stratégie Internet, et en particulier le portail Vizzavi. Des rumeurs (démenties) prédisaient hier un désengagement de Vizzavi. 

Coca-Cola et Nestlé vont pouvoir créer leur joint-venture dans les thés et cafés « prêts à boire», car la Commission de Bruxelles devrait donner demain son accord, avance le Financial Times. Plusieurs concurrents sont présents sur le marché européen, dont Unilever

Agro-alimentaire encore: le groupe Duc (volailles) accélère ses investissements industriels. Duc prévoit que ces investissements atteindront 4 millions d'euros cette année, pour développer ses deux sites de Chailley (Yonne) et Saint Bauzély (Gard), mais il a aussi un projet d'implantation en Russie, annonce La Tribune. 

Les constructeurs automobile semblent prêts à faire des compromis sur la réforme du système de distribution, expliquent Les Echos. La Commission européenne doit annoncer en décembre son projet qui mettra fin au système actuel des concessionnaires exclusifs. Les constructeurs devront notamment accepter des changements sur l'accès aux informations techniques, clé du « multimarquisme». 

AMD, le fabricant américain de microprocesseurs, va supprimer 2300 emplois (15% de ses effectifs) et fermer deux usines au Texas, annonce le Financial Times. 

Les deux branches de Rockwell, récemment séparées, ont toutes deux annoncé des réductions d'effectifs. Rockwell Collins (avionique) craint la crise dans l'aéronautique, tandis que Rockwell Automation (automatismes) souffre du ralentissement général de l'industrie, explique le FT. 

EDF autoriser à franchir les Pyrénées. La Commission de Bruxelles a donné son accord à l'entrée d'EDF au capital de l'espagnol Hidrocantabrico. Pour que cela soit possible, le gouvernement français a dû s'engager à accroître la capacité d'interconnexion électrique entre la France et l'Espagne, note La Tribune. 

Sachez enfin que Napster progresse sur la voie de sa normalisation. La société de distribution de musique sur Internet a signé un important accord avec la NMPA, la société qui représente les auteurs, accord qui prévoit des indemnités (pour les violations passées de droits d'auteur), et des versements, dès que le service payant aura démarré. Napster est toujours en procès avec les éditeurs de musique. Mais un terrain d'entente financier pourrait être trouvé prochainement. C'est dans Les Echos. 

A demain !