Le réseau européen de communications quantiques a son plan de marche

Le consortium européen mené par Deutsche Telekom, chargé de mettre au point le plan directeur pour la conception d'un "internet quantique" sécurisé pour les infrastructures critiques de l'UE, a livré ses premiers résultats.

Partager
Le réseau européen de communications quantiques a son plan de marche

Le consortium QSAFE (Quantum Network System Architecture for Europe), sélectionné en avril 2021 par la Commission européenne pour concevoir la future infrastructure européenne de communication quantique, a remis le 9 décembre les résultats de son étude préliminaire, qui doit servir de plan directeur pour ce réseau de communication sécurisé.

Le consortium QSAFE réunit, autour de Deutsche Telekom, Thales, Thales Alenia Space, Telefonica, l'institut de recherche autrichien des Technologies (AIT), ainsi que d'autres partenaires universitaire.

sécuriser les communications des infrastructures critiques
L’infrastructure européenne de communications quantiques (EuroQCI) a pour but de sécuriser les communications entre les infrastructures critiques et les institutions de l'Union européenne grâce aux technologies quantiques, qui viendront appuyer les réseaux de fibre optique et les réseaux satellitaires. La construction d'EuroQCI a été décidée en juin 2019, et engage les 27 États membres de l'UE. Elle est supervisée par un consortium mené par Airbus.

L'objectif est de protéger les infrastructures critiques contre les cyberattaques en utilisant des réseaux dédiés, sur lesquels les informations seront chiffrées à l'aide de clés de chiffrement et de déchiffrement quantiques. "La technologie de ces clés repose sur les lois physiques qui permettent de déjouer systématiquement les écoutes indiscrètes", précise le communiqué du consortium.

des "bancs d'essai quantiques" à madrid et berlin
Les résultats de l'étude qui vient d'être remise à la Commission, réalisée sur 15 mois, portent sur "la conception technique préliminaire, des analyses de sécurité, le dimensionnement du réseau initial et les premières briques de sa mise en œuvre future", ainsi que sur les coûts.

Dans le cadre des travaux du consortium, Deutsche Telekom et Telefonica ont installé des "bancs d’essai quantiques" à Madrid et Berlin, où ils étudient "l’interaction entre la technologie quantique et les équipements du réseau en place". Le rôle du français Thales est d'apporter son expertise dans les domaines de la cybersécurité et de la cryptographie.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS