Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le robot de livraison de Serve Robotics devient 100% autonome

Plus besoin d'opérateur à distance. Serve Robotics assure avoir réalisé sa première livraison autonome sans opérateur avec son robot de livraison. Sa nouvelle génération de robot peut réaliser ces livraisons dans des zones prédéfinies.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le robot de livraison de Serve Robotics devient 100% autonome
Le robot de livraison de Serve Robotics devient 100% autonome © Serve Robotics

Serve Robotics déploie la dernière génération de son robot de livraison autonome. Grande nouveauté : un téléopérateur à distance n'est plus nécessaire. Le robot peut réaliser des livraisons de façon pleinement autonome dans certaines zones bien délimitées.

La start-up a annoncé le 13 janvier 2022 être parvenue à réaliser des livraisons commerciales avec ce robot complètement autonome. Toutefois, pour l'instant, un opérateur surveille toujours toujours le robot pour s'assurer qu'il franchit sans encombre les intersections.

Aucun flux vidéo à transmettre
Serve Robotics a expliqué à TechCrunch avoir commencé à déployer cette nouvelle génération de robot en décembre et avoir récemment fait sa première livraison de façon pleinement autonome. La start-up, qui a levé 13 millions de dollars en décembre, mène de telles opérations dans certains quartiers de Los Angeles, comme Hollywood, depuis 2018. 

L'avantage : aucune connexion n'est nécessaire pour transmettre un flux vidéo à l'opérateur à distance. Le petit robot peut se déplacer de façon pleinement autonome dans des zones préalablement définies. Il est équipé de systèmes redondants pour les fonctions critiques de navigation et plusieurs capteurs lui permettent de comprendre son environnement : capteurs ultrasons et Lidar d'Ouster, caméras, etc. La start-up précise avoir doté le robot de capacités de pointes disponibles sur le marché comme le freinage automatique d'urgence, la prévention des collisions avec d'autres véhicules, le freinage mécanique à sécurité intégrée.

Serve Robotics utilise la plateforme Nvidia Jetson, spécialement conçue pour les robots et autres machines autonomes, qui alimente l'intelligence artificielle nécessaire au robot pour comprendre son environnement en temps réel. Ce sont des dizaines de milliers de livraisons qui ont déjà été réalisées à Los Angeles. "Cette étape technique et commerciale est une réussite pour l'ensemble de l'industrie des véhicules autonomes et accélère notre mission de rendre la livraison plus accessible et durable", assure le Dr. Ali Kashani, cofondateur et CEO de Serve Robotics.
 


 

Des livraisons pour Uber Eats dans l'année
Serve Robotics est un projet initialement né au sein d'Instacart. Puis, Uber, qui s'est emparé de la start-up de livraison de produits d'épiceries, a décidé de rendre la division Serve Robotics indépendante. Cela fait près de 5 ans que les équipes travaillent sur ce petit robot de livraison. La start-up assure que cette étape va abaisser considérablement les obstacles qui empêchent la livraison autonome à grande échelle.

Avec cette flotte de robots autonomes de nouvelle génération, Serve Robotics entend déployer des services de livraisons dans d'autres endroits. La start-up veut notamment déployer un service de livraison pour Uber Eats et d'autres partenaires en 2022.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.